Révélations

Le partage est le nerf de ma guerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» la censure en france
Mer 24 Juil - 12:12 par triskel

» pyramides de Bosnies
Ven 12 Juil - 14:38 par triskel

» Fleur de Vie
Ven 21 Juin - 13:38 par Valkyrie

» Photo Zen
Ven 21 Juin - 11:59 par Valkyrie

» Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain
Lun 17 Juin - 16:07 par Valkyrie

» une vague de glace
Sam 8 Juin - 10:38 par Valkyrie

» Héracléion, une cité égyptienne engloutie, révèle des secrets vieux de 1200 ans
Ven 7 Juin - 12:46 par Valkyrie

» L'entourage «toxique» de Stephen Harper
Ven 7 Juin - 12:07 par Valkyrie

» Franc-maçonnerie
Ven 7 Juin - 11:57 par Valkyrie

Mots-clés
Phénix anton livre dieux marche réveil Origines
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires
Liens intéressants

Partagez | 
 

 Les États-Unis souffrent déjà sous le nouveau climat

Aller en bas 
AuteurMessage
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Les États-Unis souffrent déjà sous le nouveau climat   Sam 12 Jan - 5:47



CHARLES CÔTÉ
La Presse
Après deux ans marqués par de nombreux extrêmes climatiques aux États-Unis, le gouvernement fédéral américain fait un constat net: «Les changements climatiques affectent déjà le peuple américain» et ils sont «principalement dus à l'activité humaine».

Ce sont les premières phrases du rapport préliminaire du Comité consultatif fédéral sur le climat, rendu public vendredi. Il est le fruit du travail d'une douzaine de ministères et d'agences, dont la NASA, la Fondation nationale des sciences et le ministère de la Défense.

«Les preuves du changement climatique abondent, de la haute atmosphère jusqu'au fond des océans, affirme le rapport. La somme de cette preuve est sans ambiguïté: la planète se réchauffe.»

Le rapport précise que les changements climatiques menacent la santé et le bien-être humains de plusieurs façons, que l'infrastructure en souffre déjà, que l'approvisionnement en eau est moins fiable et que l'agriculture pourrait résister jusqu'au milieu du siècle, mais reculer par la suite.

«Les Américains sont devant un choix. En raison des émissions passées de gaz à effet de serre, une certaine dose de changements climatiques est inévitable. Cependant, au-delà des prochaines décennies, l'ampleur des changements climatiques sera largement déterminée par les choix sociaux au sujet des émissions. Des émissions plus basses signifient moins de réchauffement et des impacts moins sévères; des émissions plus hautes entraîneraient plus de réchauffement et des impacts plus sévères.»

Le rapport de plus de 1000 pages est ouvert aux commentaires du public pour trois mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: La température moyenne aux É.-U. pourrait monter de 5 degrés d'ici 2100   Sam 12 Jan - 10:44



Le réchauffement climatique est déjà une réalité aux États-Unis et la montée de la température moyenne pourrait dépasser cinq degrés Celsius d'ici 2100, selon le scénario le plus pessimiste avancé par le rapport préliminaire d'un comité fédéral d'experts publié vendredi.

L'ampleur du réchauffement à la fin de ce siècle devrait correspondre selon les projections à l'accumulation des émissions des gaz à effet de serre produits par les activités humaines, selon ces scientifiques formant ce comité (National Climate Assessment and Development Advisory Committee) établi en 2010 par le Ministère américain du Commerce. Il s'agit de leur troisième rapport qui a été réalisé par plus de 240 scientifiques.

Selon la projection basse qui table sur une réduction substantielle de ces émissions après 2050, la hausse de la température moyenne devrait être de 1,6 à 2,7 degrés Celsius d'ici la fin du siècle.

Mais si les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter, le mercure pourrait alors grimper de 2,7 à 5,5 degrés, selon ce document de 400 pages.

Dans le cadre des négociations de l'ONU sur le climat, les dirigeants de la planète se sont engagés à limiter la hausse des températures à deux degrés maximum au-dessus du niveau de l'ère pré-industrielle.

Les auteurs de ce dernier rapport rappellent que depuis 1895, la température moyenne a augmenté de 0,8 degré, dont 80% depuis 1980, et affirment que «le changement climatique de ces 50 dernières années a résulté principalement des activités humaines, surtout de la combustion du charbon et du pétrole».

Le réchauffement qui entraîne la fonte des glaces, notamment dans l'Arctique, a déjà fait monter le niveau des océans d'environ 20 centimètres au 20e siècle.

Depuis 1992, le taux d'élévation des océans a doublé selon les mesures des satellites. Selon le rapport, les océans pourraient encore monter de 0,3 à 1,22 mètre d'ici 2100, mettant en danger près de six millions d'Américains vivant dans des zones côtières.

«Le changement climatique affecte déjà la vie des Américains alors que certains phénomènes météorologiques deviennent plus fréquents ou plus intenses, dont des vagues de chaleur, des ouragans, et dans certaines régions des inondations et des sécheresses», écrivent ces experts.

«Il existe de fortes indications selon lesquelles l'impact des activités humaines sur le climat a déjà doublé la probabilité de vagues de chaleur record comme celle qui a frappé le Texas et l'Oklahoma en 2011», insistent-ils.

Ces scientifiques mettent en garde contre les dangers de ces phénomènes climatiques extrêmes pour les infrastructures, l'écosystème et la santé humaine. Le réchauffement risque ainsi d'accroître les maladies respiratoires et cardiovasculaires en raison de la mauvaise qualité de l'air.

En novembre un rapport alarmiste de la Banque Mondiale prévoyait une augmentation de 4 degrés Celsius de la température moyenne du globe sans action pour réduire l'accroissement des gaz à effet de serre.

Le président Barack Obama a promis après l'ouragan Sandy en novembre de se mobiliser lors de son second mandat pour tenter de trouver un consensus dans le pays pour agir contre le réchauffement climatique et «voir ce qui peut être fait à court terme pour réduire les émissions de carbone».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
 
Les États-Unis souffrent déjà sous le nouveau climat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» U. S. Coast Guard (garde-côtes des États-Unis)
» Monument Valley (Etats-Unis)
» Deux journalistes tués en direct aux Etats-Unis
» LES ÉTATS-UNIS ATTAQUENT L'AFGHANISTAN AVEC LA PLUS GROSSE BOMBE DE LEUR ARSENAL
» Quand l'UE nous impose les OGM et les farines animales...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révélations :: Actualités Mondiales :: U.S.A-
Sauter vers: