Révélations

Le partage est le nerf de ma guerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» la censure en france
Mer 24 Juil - 12:12 par triskel

» pyramides de Bosnies
Ven 12 Juil - 14:38 par triskel

» Fleur de Vie
Ven 21 Juin - 13:38 par Valkyrie

» Photo Zen
Ven 21 Juin - 11:59 par Valkyrie

» Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain
Lun 17 Juin - 16:07 par Valkyrie

» une vague de glace
Sam 8 Juin - 10:38 par Valkyrie

» Héracléion, une cité égyptienne engloutie, révèle des secrets vieux de 1200 ans
Ven 7 Juin - 12:46 par Valkyrie

» L'entourage «toxique» de Stephen Harper
Ven 7 Juin - 12:07 par Valkyrie

» Franc-maçonnerie
Ven 7 Juin - 11:57 par Valkyrie

Mots-clés
marche Origines dieux Phénix anton réveil livre
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires
Liens intéressants

Partagez | 
 

 Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain

Aller en bas 
AuteurMessage
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain   Lun 10 Juin - 12:33

Surveillance électronique: un ex-employé de la CIA source de la fuite



La source à l'origine des fuites sur le programme secret américain de surveillance électronique est un jeune Américain de 29 ans, consultant à l'Agence de sécurité nationale (NSA), qui explique avoir agi pour l'intérêt du public au nom de la protection de la vie privée.

«Je ne veux pas vivre dans une société qui fait ce genre de choses (...) dans un monde où tout ce que je fais et dis est enregistré», a expliqué Edward Snowden dans une interview accordé au quotidien britannique The Guardian et diffusée dimanche, se disant prêt «à tout sacrifier» pour cela.

L'auteur de l'une des plus importantes fuites dans l'histoire américaine avec Bradley Manning --actuellement jugé devant une cour martiale pour avoir donné des dizaines de milliers de dossiers secrets à WikiLeaks--, est un ex-employé de la CIA, travaillant depuis quatre ans chez des sous-traitants employés par la NSA.

Il a expliqué au Guardian qu'il n'avait jamais souhaité conserver l'anonymat: «Je comprends que je vais payer le prix pour mes actions» mais «je serais satisfait si les lois secrètes (...) et les pouvoirs tout-puissants de l'exécutif qui mène le monde que j'aime sont dévoilés, même pour un seul instant».

«Mon unique objectif est d'informer les gens de ce qui est fait en leur nom et de ce qui est fait contre eux», assure-t-il encore, affirmant au Guardian que «la NSA ment systématiquement au Congrès quant à l'ampleur de sa surveillance aux États-Unis».

«Nous recueillons plus de communications électroniques en Amérique qu'en Russie», a-t-il dit. «Vous ne pouvez pas savoir tout ce qui est possible de faire, l'ampleur de leurs capacités est horrifiante», a ajouté le jeune homme.

Il a expliqué avoir décidé de révéler ces programmes à la presse après avoir conclu qu'ils constituaient «des abus» du public commis au nom de la sécurité et avoir aussi attendu l'élection de Barack Obama en 2008 avant de passer à l'acte, dans l'espoir qu'il tiendrait ses promesses de mieux protéger le public contre ces pratiques.

Mais «il (M. Obama) a continué les politiques de ses prédécesseurs», a déploré Edward Snowden.

Étudiant médiocre

Il y a trois semaines, il a quitté sa compagne alors qu'il menait une vie très confortable à Hawaï avec un salaire annuel de 200 000 dollars, pour se rendre à Hong Kong avant la révélation de ces informations par le Guardian.

«Je suis prêt à sacrifier tout cela parce que je ne peux, en mon âme et conscience, laisser le gouvernement américain détruire la vie privée, la liberté d'internet et les libertés essentielles pour les gens tout autour du monde avec ce système énorme de surveillance qu'il est en train de bâtir secrètement», explique-t-il .

Originaire d'Elizabeth City, en Caroline du Nord, sa famille s'est ensuite installée à Fort Meade dans le Maryland, où se trouve d'ailleurs le siège de la NSA.

Edward Snowden avoue avoir été un étudiant assez médiocre, ne finissant pas ses cours informatiques à l'université dans le Maryland.

En 2003, il s'engage dans l'Armée de terre américaine et commence un entraînement pour rejoindre les forces spéciales, justifiant ce choix par les mêmes principes avancés aujourd'hui pour justifier les fuites: «Je voulais combattre en Irak (...) pour aider à libérer les Irakiens de l'oppression».

Après un accident dans lequel il s'est brisé les deux jambes, il quitte l'armée et trouve son premier emploi comme garde de sécurité dans un des batiments secret de la NSA sur le campus de l'Université du Maryland.

Edward Snowden est ensuite engagé par la CIA où il travaille dans la sécurité des systèmes informatiques. Vu sa compréhension d'internet et ses talents pour la programmation informatique, il gravit rapidement les échelons et est notamment envoyé à Genève.

Il travaillait depuis quatre ans à la NSA --dont il a révélé des documents confidentiels-- en tant qu'employé de divers sous-traitants, dont Dell ou Booz Allen Hamilton, son dernier employeur.

source: http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201306/09/01-4659389-surveillance-electronique-un-ex-employe-de-la-cia-source-de-la-fuite.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4659497_article_POS1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain   Lun 10 Juin - 12:52

Ce qu'il faut savoir de Edward Snowden, le «whistleblower» du scandale de surveillance de la NSA




Dimanche 9 juin au soir, le quotidien britannique The Guardian a publié sur son site Internet le nom de l’homme qui lui a fourni des informations confidentielles sur les programmes de surveillance des communications menés par les Etats-Unis: Edward Snowden. Cet Américain de 29 ans, à l’origine de ce que le journal qualifie d’«une des plus grandes fuites de l’histoire politique américaine», a travaillé pour la National Security Agency (NSA, l’agence responsable du renseignement d'origine électromagnétique) en tant qu’employé de divers sous-traitants au cours des quatre dernières années. Le Washington Post, à l'origine de l'affaire avec le Guardian, a confirmé que Snowden était aussi sa source.

Voici les six choses à savoir sur l'homme à l'origine de cette affaire qui a déclenché un tumulte politique aux Etats-Unis et fait la une des médias du monde entier.


Que fait Booz Allen Hamilton?

Le New York Times consacre un un article au dernier employeur d’Edward Snowden, Booz Allen Hamilton, une entreprise «qui est devenue l’une des plus grandes et des plus rentables des Etats-Unis avec quasiment un seul client, le gouvernement».

Au cours de la dernière décennie, elle a tiré sa croissance de ses prestations pour la NSA et d’autres agences de renseignement américaines. L’année dernière, 23% de son chiffre d’affaire, soit 1,3 milliard de dollars, était lié à son travail dans le domaine du renseignement.
Qui a accès aux informations secrètes aux Etats-Unis?

C’est l’une des questions qui revient beaucoup dans les médias américains, notamment après que Snowden a déclaré qu’il pouvait «mettre le Président sur écoute» s’il le voulait. The Daily Beast rappelle qu’en octobre 2012, 5 millions de personnes disposaient d'une sorte d’autorisation du gouvernement américain, tandis que 1.271 agences gouvernementales et 1.931 entreprises travaillent sur le renseignement aux Etats-Unis, selon le San Francisco Gate, qui cite un rapport de 2012 du Washington Post.
Les risques de sous-traiter le renseignement

Le Washington Post souligne que la fuite sans précédent de secrets de la NSA par un sous-traitant est «l’inévitable conséquence de l’énorme croissance du complexe de sécurité industrielle américaine». Snowden fait en effet partie des dizaines de milliers de sous-traitants privés du renseignement embauchés après le 11-Septembre pour «connecter les points», dont un nombre inconnu a accès à des informations secrètes ou top secrètes.
Hong Kong, un drôle de choix

Avant de révéler son identité, Edward Snowden a choisi de se réfugier dans un hôtel de luxe à Hong Kong à cause de «l’engagement actif de la ville en faveur de la liberté d’expression et de la dissidence politique», a-t-il déclaré au Guardian. Un choix dont s’étonnent les politiciens et avocats hongkongais, qui soulignent que le territoire a une longue tradition de coopération avec les Etats-Unis en matière d’extradition, rapporte le Wall Street Journal, qui écrit que Snowden compte peut-être sur le droit de véto de Pékin sur les extraditions qui affectent «la défense, les Affaires étrangères ou les intérêts publics essentiels» chinois. En attendant, une parlementaire islandaise a proposé son aide à Snowden.
Une démarche courageuse

Là où la plupart des informateurs ayant rendu publics des secrets du gouvernement ont attendu que le FBI les retrouve, Edward Snowden a décidé de rendre son identité publique de lui-même, un procédé rare et que beaucoup voient comme un acte courageux de désobéissance civile, rapporte le Washington Post. Daniel Ellsberg, qui a fourni les «Pentagon Papers» au New York Times en 1971, a ainsi déclaré:

«Aujourd’hui, il n’y a aucun responsable ou ancien responsable américain que j’admire plus que lui. […] Il est clairement prêt à donner sa vie ou sa liberté pour les intérêts de son pays.»

Une pétition sur le site de la Maison Blanche

Des internautes ont déjà créé une pétition sur le site de la Maison Blanche pour qu’Edward Snowden soit gracié, avec le texte suivant:

«Edward Snowden est un héros national et devrait recevoir immédiatement une grâce complète, gratuite et absolue pour tout crime qu’il a commis ou peut avoir commis en relation avec sa révélation des programmes de surveillance secrets de la NSA.»

Le site gouvernemental «We are the People» (créé par l’administration Obama en 2011) permet à tout citoyen de créer sa propre pétition. Si la pétition recueille plus de 100.000 signatures en moins de 30 jours, le gouvernement s’engage à examiner la proposition et à y donner une réponse publique. Lundi matin, à 10h45 heure française, celle pour Snowden comportait déjà près de 8.000 signatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
triskel

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 58
Localisation : Tourcoing (nord de la France)

MessageSujet: Re: Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain   Ven 14 Juin - 13:32

je trouve que ce gars à des tripes et ce qu'il a fait c'est super.Du coup ai signé la pétition

https://secure.avaaz.org/fr/stop_prism_fr/?fp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain   Lun 17 Juin - 14:18

merci Triskel! j'y go de suite^^ bounce


un autre article:



Edward Snowden: «La vérité ne pourra pas être arrêtée»




«La vérité est en marche et ne pourra pas être arrêtée», a déclaré lundi Edward Snowden, responsable des fuites sur les programmes américains de surveillance d'internet, promettant de nouvelles révélations sur «l'accès direct» de la NSA à des données privées sur le réseau.

Le jeune homme de 29 ans, réfugié depuis le 20 mai à Hong Kong, a également rejeté l'accusation d'être un espion chinois: «C'est une attaque prévisible et je l'avais anticipée avant de sortir de l'ombre», a déclaré l'ex-consultant de l'Agence de sécurité nationale (NSA) lors d'un échange en direct avec des internautes sur le site du quotidien britannique Guardian.
«Posez-vous la question: si j'étais un espion chinois, pourquoi n'aurais-je pas fui directement à Pékin», a-t-il poursuivi.
Dans une entrevue diffusée dimanche par la chaîne Fox News, l'ancien vice-président américain Dick Cheney avait fait part de sa «profonde suspicion» suscitée par la fuite de Snowden en Chine --ce qu'a nié Pékin également.
«Le gouvernement américain ne pourra pas étouffer (cette affaire) en m'emprisonnant ou en me tuant. La vérité est en marche et ne pourra pas être arrêtée», a ajouté Edward Snowden.
Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à fuir vers Hong Kong avant la publication des documents qu'il a révélés, il a expliqué qu'il pensait qu'il ne serait pas jugé de manière équitable aux États-Unis.
«Le gouvernement américain, comme il l'a déjà fait dans le cas d'autres +lanceurs d'alerte+, a immédiatement et de manière prévisible interdit toute possibilité d'un procès juste dans mon pays en me déclarant publiquement coupable de trahison», a-t-il écrit.
«Quitter les États-Unis représentait un énorme risque, puisque les employés de la NSA doivent déclarer tout voyage à l'étranger 30 jours à l'avance et sont surveillés», a-t-il précisé.
«Il me fallait me rendre, sans réservation préalable, dans un pays au cadre culturel et juridique me permettant de travailler sans être immédiatement détenu», a-t-il expliqué.
Edward Snowden a également promis de donner de plus amples détails sur la manière dont la NSA peut avoir un «accès direct» à des données privées sur internet.
«Plus de détails sur le caractère direct des accès de la NSA (à ces données) vont venir», a-t-il déclaré, en assurant que les agents américains avaient accès à des courriels ou des historiques de navigation sur internet privés.


source: http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201306/17/01-4662147-edward-snowden-la-verite-ne-pourra-pas-etre-arretee.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
triskel

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 58
Localisation : Tourcoing (nord de la France)

MessageSujet: GRRRRRRRRRRRR   Lun 17 Juin - 15:06

Bon sang  quelle monde y ont que ça a foutre tout ces guignols .GRRRRRRRRRR gaspillé des sommes folles pour surveiller tout le monde!!!!!!de vrai concierges .............
Y a pas des trucs plus importants genre la famine ,la guerre, dans le monde.
Mais peu être c'est moi qui ne comprend rien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain   Lun 17 Juin - 16:07

Les u.s.a depense des milliard en armement chaque année suffisent pour nourrire la planete entiere et erradiqué la famine sa juste en une année, c,est desolant... vraiment, le peuple commence a comprendre, maintenant il reste les tete dirigeante a foutre dehors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une proposition "Capital" pour les consommatrices de soja
» Il essaye de me rendre jalouse
» koh-lanta pour homme durs viriles mais surtout très courageux
» Quel loisir créatif est fait pour vous ?
» Femme de ménage (ou homme ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révélations :: Actualités Mondiales :: U.S.A-
Sauter vers: