Révélations

Le partage est le nerf de ma guerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» la censure en france
Mer 24 Juil - 12:12 par triskel

» pyramides de Bosnies
Ven 12 Juil - 14:38 par triskel

» Fleur de Vie
Ven 21 Juin - 13:38 par Valkyrie

» Photo Zen
Ven 21 Juin - 11:59 par Valkyrie

» Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain
Lun 17 Juin - 16:07 par Valkyrie

» une vague de glace
Sam 8 Juin - 10:38 par Valkyrie

» Héracléion, une cité égyptienne engloutie, révèle des secrets vieux de 1200 ans
Ven 7 Juin - 12:46 par Valkyrie

» L'entourage «toxique» de Stephen Harper
Ven 7 Juin - 12:07 par Valkyrie

» Franc-maçonnerie
Ven 7 Juin - 11:57 par Valkyrie

Mots-clés
Origines anton réveil dieux marche Phénix livre
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires
Liens intéressants

Partagez | 
 

 Pamela Kribbe

Aller en bas 
AuteurMessage
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Pamela Kribbe   Sam 26 Jan - 10:20

J'adore Pamela Kribbe quand je la lie tout mon être vibre aussi.
alors voila je vous présente c'est cannalisation



L'Heritage d'Atlantis


Cette transmission a été présentée lors d’une session publique le 8 Octobre 2006 à Oisterwijk, aux Pays-Bas. Les paroles ont été légèrement modifiées pour en faciliter la lecture.

Traduction Christelle Schoettel.



Chers amis,

Je suis Jeshua. Je me tiens devant vous et vous envoie mon énergie et mon amour. J’aimerais être un soutien pour vous en ces temps d’épreuve.

En cette époque de transition sur Terre, beaucoup de vieilles choses remontent à la surface. De vieilles énergies émergent de temps immémoriaux, de temps où vous avez été incarnés et avez fait beaucoup d’expériences. Toutes ces vieilles strates refont surface maintenant.

J’aimerais vous parler de ces temps anciens aujourd’hui, pour vous amener à un stade plus profond de votre compréhension de vous-mêmes, de qui vous êtes, ici et maintenant. Vous êtes des êtres anciens, qui portent en eux un grand nombre d’expériences. Vous avez fait de longs voyages à travers le temps et l’espace, pas seulement sur la terre.

Laissez-moi vous ramener au commencement. Il n’y a jamais eu de commencement, mais pour l’amour de cette histoire, je parle d’un commencement dans le temps, parce qu’il y a eu un point de départ à l’immense cycle de vies dans lequel vous êtes maintenant captifs.

Je vous ramène au temps de votre naissance en âme individuelle, « je » séparé. La « je-ité » qui vous est si familière à présent était un phénomène entièrement nouveau dans l’univers. Etre un individu séparé vous permet de collecter une multitude d’expériences, et… oui, d’illusions aussi. Mais cela ne rend pas cette expérience moins précieuse. C’est précisément en étant un « je », en étant séparé du tout, et en faisant l’expérience des illusions qui l’accompagnent, que vous pouvez découvrir ce qui n’est pas. Vous pouvez découvrir une illusion et en faire l’expérience en vous et en-dehors de vous.

Au début, ce n’était pas possible. Au début, il y avait le UN et rien en-dehors de cela, comme un océan indifférencié d’amour et d’unité. Essayez donc de faire l’expérience de la peur et de l’ignorance à partir de là !

En étant vulnérable et enclin à l’illusion, vous collectez une énorme quantité d’expériences qui vous permet de comprendre réellement ce que signifie l’unité, ce que signifie l’amour au niveau de l’expérience. Vous allez comprendre ce qu’est l’amour, non pas comme un concept abstrait, mais comme une force vivante, créatrice, qui vous émeut et remplit votre cœur et votre esprit d’un profond sentiment de joie et de satisfaction. C’est le but final de votre voyage, le retour à la maison auquel vous aspirez, pour être semblable à Dieu (ndt : Dieu-en tant que-vous), pour faire l’expérience de l’unité en tant que « je ».

Vous n’avez pas à abandonner votre « je-ité ». C’est à travers la connexion de votre « je » avec le tout que vous faites l’expérience de la joie la plus profonde et que vous ajoutez votre propre empreinte d’énergie unique à l’ensemble de la création. Le Dieu-en tant que-vous ajoute quelque chose de nouveau et de précieux à la création.

Je vous demande de revenir à ce temps où « être un je » a pris forme pour la première fois. Vous étiez alors, c’est ainsi que vous avez été créés, des anges. Pouvez-vous ressentir la tendresse et l’innocence de cette énergie originelle, ce lointain commencement où, pour la première fois, vous avez été « moulés », amenés à connaître une « forme » ?

Soudain, vous étiez « vous », distincts et séparés des autres autour de vous, et vous avez fait l’expérience du miracle d’être un individu. Vous étiez encore si proches de la source de la lumière divine que vous étiez emplis d’amour et débordants de joie et de créativité. Il y avait en vous un désir incroyable de faire des expériences, de connaître, de ressentir et de créer. S’il vous plaît, recueillez-vous un moment, et voyez si vous pouvez ressentir cette vérité : vous êtes un ange, au plus profond de vous.

Je vais à présent faire un grand saut dans le temps, puisque je ne peux vous donner qu’une esquisse générale de cette longue histoire. Je vous ramène au commencement de la planète Terre. Vous étiez présents, vous êtes plus anciens que l’existence de la Terre en tant que planète physique. Votre naissance en tant que Je-conscience originelle est beaucoup plus ancienne que l’origine de la Terre.

Imaginez maintenant que vous participiez alors au développement de la vie sur Terre. La vie évoluait doucement sur la Terre, grâce à la présence d’éléments matériels qui offraient un large éventail de possibilités pour que la conscience s’incarne sous des formes ou des corps matériels : minéraux, plantes et, plus tard, animaux. Et vous étiez profondément impliqués dans ce processus de création. Comment ?

Vous étiez les anges et les dévas qui protégeaient et nourrissaient le royaume végétal, qui connaissaient le « tissu de la vie » sur Terre très intimement et en prenaient grand soin. Vous donniez aussi l’amour, l’attention et la nourriture éthérique aux formes animales.

Les souvenirs que vous conservez du « paradis », ou du jardin d’Eden, d’une nature en parfaite harmonie où vous participiez en tant que protecteur et gardien de la vie, sont originaires de cette époque lointaine. Vous n’étiez alors pas encore incarnés, vous vous déplaciez entre les royaumes éthérique et physique. Vous étiez des anges sur le point de naître à la matière.

Souvenez-vous de l’innocence de cette époque, souvenez-vous comment était cette conscience d’ange-déva et avec quel amour vous chérissiez la Terre et toutes les manifestations de la vie sur cette planète. Ressentez le caractère enfantin de votre conscience d’alors. Vous étiez comme des enfants jouant au Paradis, toujours en quête de nouvelles aventures, plaisantant, riant, goûtant la joie de vous exprimer librement dans un environnement paisible. Votre enjouement ne vous empêchait pas d’avoir une grande crainte des lois de la nature et vous ne pouviez traiter les formes de vie qu’avec une tendresse et un respect profonds.

Vous avez donc été en quelque sorte les parents de la vie sur Terre. Cela explique pourquoi vous êtes si profondément choqués par les troubles causés à la nature par les technologies modernes et l’usage abusif des forces de la nature. Pourquoi cela vous affecte-t-il tant ? C’est parce que vous avez chéri et nourri ces mêmes énergies depuis le commencement. De par votre essence, vous êtes connectés à elles, à la Terre et à ses nombreuses formes de vie, tel un parent envers son enfant et un créateur envers sa création. Même si, lorsque vous étiez des anges nourriciers de la vie terrestre, vous ne saviez pas pourquoi vous le faisiez. Vous agissiez comme des enfants attirés par l’appel de nouvelles aventures, le frisson de la découverte, et vous vous laissiez simplement guider par ce qui vous semblait joyeux et passionnant. Vous plantiez votre énergie partout où elle était bien accueillie.

Vous avez donc participé à la création du paradis sur Terre : la splendeur de la vie, l’abondance des royaumes végétal et animal, la diversité des formes de vie et le développement sans limites. S’il vous plaît, restez un moment sur cette image… Rappelez-vous qui vous êtes.

Même si cela vous semble trop grandiose, quand je vous dis cela, permettez-vous d’imaginer que vous y participiez, que vous étiez présents, anges dans le Jardin de la Vie, joueurs, innocents, nourrissant et chérissant la vie.



Hors du paradis – La 1ère chute dans l’expérience

Pendant des millions d’années, il y eut sur Terre de nombreux évènements qui sont difficiles à décrire dans une coquille de noix. Cependant, à un moment donné, votre merveilleuse aventure dans le jardin d’Eden a été troublée par une influence extérieure, que l’on pourrait qualifier de « mauvaise » ou « obscure ».
D’autres dimensions de l’univers, des êtres commençaient à s’intéresser à la Terre. Leur but était d’exercer leur pouvoir et leur influence sur la vie terrestre. Cet événement, l’interférence de puissantes énergies obscures qui sortaient de nulle part, selon votre point de vue, a profondément choqué vos Sois angéliques.
Vous n’étiez pas préparés à cela. C’était votre 1ère rencontre avec « le mal » et elle a ébranlé votre monde jusqu’en ses fondations. Pour la 1ère fois, vous avez fait l’expérience de ne plus vous sentir en sécurité. Vous avez fait connaissance avec les « émotions humaines » : peur, choc, colère, déception, chagrin, indignation. Qu’est-ce que c’est ? Que se passe-t-il ?

Ressentez comment les ombres sont tombées sur vous lors de votre 1ère rencontre avec l’obscurité, le côté obscur de la dualité. Doucement, la soif de pouvoir qui vous avait choqués et horrifiés a commencé à prendre possession de vous. Ceci parce que vous vous sentiez indignés et scandalisés face aux agresseurs et que vous vouliez défendre et protéger la Terre contre cette invasion étrange.

Je parle ici d’une influence extra-terrestre, d’ une certaine race, pourrait-on dire, dont l’origine importe peu pour notre histoire. Ce qui est important, c’est que vous avez partiellement absorbé l’énergie de ces êtres, et que vous avez donc fait une chute dans l’expérience, dans l’obscurité, chute qui était en un sens « prédestinée » parce que vous faisiez partie du monde de la dualité. En étant un « je », en faisant l’expérience de la séparation du tout, les graines de la dualité étaient nées en vous. Cela fait partie de la logique de la création que vous avez à explorer toutes les extrêmes de la dualité, une fois que vous y êtes.

Peu à peu, vous êtes devenus vous-mêmes des guerriers, à mesure que vous avez désiré le pouvoir pour protéger votre « territoire ». Une nouvelle étape est apparue dans votre histoire, au cours de laquelle vous avez été entraînés dans diverses guerres galactiques. S’il vous plaît, prenez un moment pour ressentir cet événement, la chute depuis l’énergie espiègle de l’enfant-ange jusqu’à l’énergie cruelle et furieuse du guerrier galactique. Nous parlons ici de longues périodes de temps. Cela peut vous sembler extraordinaire d’être passés par toute cette épopée, je vous demande pourtant de permettre à votre imagination de voyager quelque temps avec moi.

Vous avez été entraînés dans une bataille féroce et gigantesque.
Une partie de la litttérature de science-fiction qui vous est familière décrit tout cela, elle est en réalité inspirée par des évènements réels d’un lointain passé. Ce n’est pas une simple fiction. Beaucoup de choses se sont réellement passées, et vous y étiez profondément impliqués. Vous vous êtes perdus dans la lutte pour le pouvoir et durant cette période de votre histoire, vous avez fait une expérience profonde de l’énergie de l’ego.

J’ai déjà parlé de cela dans la série des artisans de lumière (publiée sur ce site).
Je veux à présent faire un autre grand saut dans le temps et vous parler de l’étape suivante qui est importante.

Après un très long laps de temps, vous avez été fatigués de combattre. Vous en avez eu assez. Vous étiez fatigués, lassés de ces batailles, et une sorte de nostalgie gagnait votre cœur. Longtemps, vous avez été obsédés par les guerres et les conflits où vous étiez engagés. L’illusion du pouvoir peut exercer une influence hypnotique sur un esprit naïf et inexpérimenté. Vous étiez naïfs et inexpérimentés quand vous avez vécu la 1ère chute dans l’obscurité.

C’est alors que vous avez eu un sursaut de conscience. Un vague souvenir des jours anciens au paradis s’agitait dans votre esprit et votre cœur, vous rappelant la joie et l’innocence que vous y aviez connues. Vous souhaitiez y retourner et ne désiriez plus vous battre. On pourrait dire que vous aviez épuisé les énergies de l’ego en vous, en en faisant l’ expérience complète.

Vous avez connu tous les aspects de la bataille, tout l’éventail des émotions liées au gain et à la perte, au contrôle et à l’abandon, au tueur et à la victime. Vous avez été déçus par le pouvoir et avez découvert que le pouvoir ne vous donne pas ce qu’il promet : amour, bonheur, accomplissement. Vous vous êtes réveillés de votre sommeil hypnotique et vous aspiriez à quelque chose de neuf.

Lorsque vous avez dû vous élever au-dessus de l’énergie du combat, et vous connecter à l’énergie du cœur, vous étiez là encore naïfs et inexpérimentés. Vous étiez comme des enfants qui passent leur tête au-dessus du mur d’un tout nouveau pays, où ce ne sont plus le combat ou le pouvoir qui règnent, mais l’amour et la connexion. Vous avez suivi l’appel de votre âme et sauté par-dessus le mur. Vous avez commencé à vous retrouver et vous reconnaître comme des âmes-sœurs, des membres de la même famille. Un jour, vous avez joué ensemble dans le Jardin d’Eden.

Les membres de la famille des artisans de lumière, qui font partie de la même vague d’âmes, se sont rassemblés à nouveau et se sont sentis attirés par un appel commun, une mission partagée. Vous saviez que vous aviez quelque chose à faire pour qu’ un pas essentiel vers la conscience du cœur, vers le retour au paradis puisse se réaliser pour vous. Vous aviez le sentiment d’avoir affaire à nouveau avec la Terre, mais cette fois en être humain, incarné dans un corps humain, pour faire l’expérience, cette fois de l’intérieur, de ce qui est arrivé à la Terre à cause des guerres galactiques et de vos abus de pouvoir.

Dans votre lutte pour le pouvoir, la Terre a toujours été le point focal de votre attention. De nombreux peuples de la galaxie se sont affrontés pour assujettir la Terre et cela a eu une influence négative sur elle, sur toute vie à sa surface, et sur l’âme collective de l’humanité en évolution. La raison pour laquelle la Terre était une cible si importante pour tous ces peuples belligérants ne s’explique pas si facilement. En bref, la Terre est le point de départ de quelque chose de neuf : c’est un lieu qui rassemble de nombreuses dimensions et réalités et qui, de ce fait, constitue un carrefour vers le futur. Beaucoup, beaucoup d’ énergies se rencontrent et se mélangent sur Terre – dans les royaumes végétal, animal et surtout humain. C’est très particulier. Lorsque ces énergies pourront co-exister pacifiquement, cela entraînera une énorme explosion de lumière dans tout le cosmos. C’est pourquoi la Terre joue un rôle-clé et pourquoi elle a été au centre d’une grande bataille.

Autrefois, vous avez participé à cette bataille, du côté des offenseurs, vous avez essayé de manipuler la vie et la conscience sur Terre de manière très agressive. Cela a endommagé l’être humain en développement. L’humanité était alors à son stade enfantin, le « stade de l’innocence ». L’humanité était « habitée » par des âmes d’une vague différente de la vôtre. Nous les avons appelées les « âmes de la Terre » dans la série des artisans de lumière. C’était un groupe d’âmes plus jeunes que vous, qui s’étaient manifestées sur Terre plus tôt et avaient dû affronter des manipulations extérieures, extra-terrestres, qui avaient réduit les capacités de l’être humain. Ces forces extra-terrestres projettaient des énergies de peur et d’infériorité dans la conscience humaine ouverte et jeune. Cela leur permettait de les contrôler.

Je reviens à présent à votre décision de vous incarner sur Terre en êtres humains. Vous aviez deux motifs. D’abord, vous vous sentiez prêts pour un changement intérieur et une transformation. Vous vouliez renoncer à l’attitude guerrière de l’ego et grandir vers une autre manière d’être. Vous ne saviez pas exactement ce que cela signifiait , vous ne le saisissiez pas encore, mais vous aviez le sentiment que vous incarner sur Terre vous offrirait précisément les défis et possibilités dont vous aviez besoin.

Deuxièmement, vous saviez que vous aviez à répondre de choses qui étaient arrivées sur Terre, en partie à cause de vous. Vous aviez le sentiment qu’à l’origine, vous aviez un lien profond avec la Terre, fondé sur l’amour et le respect mutuel, et que ce lien avait été corrompu lorsque vous vous êtes laissés entraîner dans la guerre et la bataille pour cette même Terre. Les deux extrêmes en vous, celui de l’enfant-ange et celui du guerrier endurci, avaient besoin d’être réunis et transformés, et pour cela, quel lieu pouvait mieux convenir que la Terre? Vous vous sentiez en profonde connexion avec cette planète et vous sentiez une « obligation karmique » d’améliorer les conditions de vie sur Terre. Vous souhaitiez changer et élever le niveau de conscience de la Terre. C’est ainsi que vous êtes devenus des « artisans de lumière ».

Vous vous êtes incarnés sur Terre au temps d’Atlantis.



Atlantis – la seconde chute dans l’expérience

Atlantis est une civilisation bien plus ancienne que l’ère historique que vous connaissez. Atlantis est entrée en existence de façon graduelle il y a environ 100.000 ans et s’est terminée il y a environ 10.000 ans. Les prémices sont même antérieures de 100.000 ans. Atlantis a évolué progressivement lorsque des races extra-terrestres ont commencé à « envahir » la Terre en s’incarnant dans des corps humains. Ces âmes avaient en général un niveau élevé de développement mental. En ce temps-là, les sociétés et communautés étaient largement composées d’âmes de la Terre, c’était des « sociétés primitives », comme vous dites.

Il y avait, même avant Atlantis, de nombreuses influences extra-terrestres sur Terre, venant de domaines galactiques qui envoyaient des formes-pensées à la Terre par différents moyens. Les formes-pensées sont des énergies qui se connectent aux humains au niveau éthérique ou aurique, et influencent alors les pensées et les émotions des gens. Cela arrive continuellement quand vous absorbez des idées et des croyances provenant de votre éducation et de la société. Elles vous environnent comme une toile infectieuse. Mais elles peuvent aussi provenir des « plans astraux » qui vous entourent. Les formes-pensées projetées sur vous par les guerriers galactiques étaient généralement contrôlantes et manipulatrices, mais il y avait toujours aussi des influences de lumière et de bonté. C’est l’être humain lui-même qui décide de ce qu’il permet de laisser entrer en lui. A un certain moment, les peuples galactiques ont souhaité avoir une influence plus profonde sur la Terre et il y avait pour eux une chance d’habiter un corps humain, bref, de s’incarner sur Terre. L’Esprit ou la Vieleur a ouvert cette possibilité parce qu’elle s’intégrait à leur chemin de développement intérieur. Vous étiez l’un de ces peuples. Dans votre littérature spirituelle, ils sont souvent appelés «le peuple des étoiles » ou « graines d’étoile ».



Atlantis était le résultat d’une mise en commun, d’un mélange de sociétés indigènes de la Terre et de l’afflux d’âmes provenant « de l’extérieur ». Vous, la vague des âmes artisanes de lumière, vous êtes incarnée sur Terre parce que vous souhaitiez provoquer un changement et un progrès et que vous vouliez évoluer d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le cœur.

Lorsque vous êtes arrivés, cela vous a semblé très bizarre et inconfortable d’être dans des corps humains physiques. Vivre dans de la matière physique aussi dense vous donnait un sentiment de malaise et d’emprisonnement, puisque vous aviez l’habitude de corps beaucoup plus fluides et volatiles, qui possédaient plus de pouvoir psychique. A des fréquences ou dimensions plus élevées (moins denses ou matérielles), votre psyché exerce une influence bien plus grande sur l’environnement matériel. Sur ces plans, rien qu’ en y pensant, ou en désirant quelque chose, il vous est possible de la créer ou de l’attirer à vous. Votre esprit était habitué à créer bien plus vite que ce n’était possible sur Terre. On pourrait dire que le temps de réaction sur Terre est bien plus lent. Aussi, lorsque vous êtes là pour la première fois, vous avez la sensation d’être en quelque sorte confiné dans un corps solide et rétif et vous vous sentez en insécurité, puisque ce que vous désirez et ce à quoi vous aspirez ne se matérialise plus aussi facilement et que la maîtrise sur votre vie et ses circonstances semble très limitée.

En arrivant ici, vous étiez donc dans la confusion. En même temps, vous aviez des capacités mentales hautement élaborées qui s’étaient développées durant vos précédentes vies galactiques. Envoyer des formes-pensées et les projeter sur d’autres êtres vivants requiert un certain pouvoir psychique. Votre esprit était comme une batterie de couteaux aiguisés qui devaient prouver leur efficacité dans un environnement très différent. Vos capacités mentales élaborées étaient une acquisition ancienne, et à cause de ce sentiment d’aliénation et de malaise dont vous faisiez l’expérience sur Terre, instinctivement, vous avez essayé de trouver votre chemin ici, en vous servant de cette ancienne acquisition. Vous avez donc commencé à exercer vos pouvoirs mentaux sur Terre. A l’origine, vous aviez l’intention de vous connecter à la réalité de la Terre à partir du cœur.

Avant de vous incarner, vous saviez que, en dépit de vos formidables pouvoirs analytiques et psychiques, les terrains de votre cœur étaient en friche et avaient besoin de graines, de petits semis de lumière. Vous avez« oublié »cela lorsque vous avez plongé dans la réalité de la Terre et que votre conscience s’est voilée.

Sur Terre, vous avez dû vous confronter aux âmes de la Terre, qui y vivaient en tant qu’êtres humains, et vous ne les compreniez pas très bien. Vous pensiez qu’ils étaient des êtres barbares et instinctifs. Vous ne compreniez pas leur façon directe et spontanée d’exprimer leurs émotions. A vos yeux, ils étaient primitifs, ils étaient plus accordés à leurs émotions et à leurs instincts qu’à leur mental. Vous aviez des capacités et des dons différents des dispositions naturelles des populations de la Terre.

Même si vous avez souvent pris naissance et été élevés comme leurs enfants (quand vos parents étaient des âmes de la Terre), peu à peu une division sociale se creusa entre eux et vous. Grâce à vos aptitudes mentales supérieures, vous avez élaboré des technologies inconnues auparavant. Tout cela s’est passé de façon lente et naturelle. Nous parlons de milliers, voire de dizaine de milliers d’années.

Sans entrer dans les détails de ce processus, je vous demande de ressentir l’essence de ce qu’il se passe là. Pouvez-vous imaginer en faire partie ? Pouvez-vous imaginer à quoi cela ressemble d’atterrir quelque part où vous ne vous sentez pas réellement chez vous et de savoir que vous aviez prévu d’y faire quelque chose, mais quoi… ? Laissez-moi voir, j’ai certaines aptitudes, certains pouvoirs à ma disposition… cela me différencie de ceux qui sont autour de moi… je vais me servir de ces talents pour m’affirmer. Reconnaissez-vous ce type de fierté et d’ambition en vous ? Vous souvenez-vous qu’elles étaient vôtres ? C’est là une énergie typiquement Atlante.

Peu à peu, une nouvelle culture a pris naissance sur Terre, une civilisation qui a produit une développement technologique sans précédent affectant tous les secteurs de la société. J’aimerais en dire un peu plus sur la sorte de technologie qui s’est développée en Atlantis. Ce dont vous, « le peuple des étoiles », vous souveniez clairement, malgré le voile de l’ignorance, c’était que vous pouviez influencer la réalité matérielle en vous servant du pouvoir de votre esprit, spécialement du 3ème œil, le centre d’énergie (chakra) de l’intuition et de la conscience psychique qui se trouve derrière les deux yeux physiques.

Le pouvoir du 3ème œil vous était encore très familier dans ces premières incarnations, comme une seconde nature pour votre âme. Vous saviez comment cela fonctionnait. Vous saviez que la matière (la réalité physique) a une forme de conscience, est de la conscience dans un certain état d’être. Grâce à cette perception essentielle de l’unité de la conscience et de la matière , vous pouviez influencer et donner forme à la matière, par le contact intérieur avec la conscience dans un morceau de matière. De cette manière, vous pouviez littéralement faire bouger la matière, la manipuler mentalement. Vous connaissiez un secret qui a été oublié dans des temps plus récents.

Actuellement, la matière (la réalité physique) vous semble séparée de la conscience (l’esprit).
Influencés par la science moderne, vous avez oublié que tous les êtres sont dotés d’une âme, que tout ce qui existe a une forme de conscience avec laquelle vous pouvez vous connecter et coopérer de façon créatrice. Cette connaissance était évidente pour vous en ces temps anciens. Mais, au temps d’Atlantis, quand votre centre du cœur n’était pas pleinement éveillé, votre 3ème œil était surtout contrôlé par le centre de la volonté ou de l’ego (le plexus solaire ou 3ème chakra). Vous étiez au seuil d’une nouvelle réalité intérieure, la réalité d’une conscience fondée sur le cœur, mais à cause du choc d’avoir été engloutis dans la réalité dense de la Terre, vous aviez perdu temporairement votre inspiration fraîche et tendre.

Vous vous êtes laissés détourner de votre chemin par l’usage excessif de la volonté mêlée au pouvoir du 3ème œil. Vous aspiriez sincèrement à améliorer les choses sur une plus grande échelle (« œuvre de lumière ») mais vous l’avez fait de façon égoïste, avec une attitude autoritaire envers les âmes de la Terre et la nature.

A l’apogée d’Atlantis, les possibilités étaient nombreuses, et la technologie hautement avancée, dans certains domaines même plus que votre technologie actuelle, parce que la télépathie et la manipulation psychique étaient beaucoup mieux utilisées et comprises. Différentes personnes pouvaient communiquer entre elles par télépathie, instantanément et à de grandes distances. Il était possible de quitter son corps consciemment et de voyager alentour. La communication avec des civilisations extra-terrestres était recherchée et réalisée.

Beaucoup de choses sont devenues possibles à l’époque d’Atlantis, et beaucoup d’autres ont mal tourné. Il y avait généralement une division entre l’élite politico-spirituelle et « le peuple », composé essentiellement d’âmes de la Terre. Ils étaient considérés comme des êtres inférieurs, des moyens en vue d’ une fin, et utilisés en réalité pour des expériences génétiques qui participaient à l’ambition Atlante de manipuler la vie au niveau biologique, de façon à ce que soient créées davantage de formes de vie supérieure.

En l’occurrence, un aspect positif de la société Atlante était l’égalité entre l’ homme et la femme. Le dernier épisode de la lutte pour le pouvoir entre l’homme et la femme, au cours duquel les femmes ont été horriblement opprimées, ne faisait pas partie d’ Atlantis. L’énergie féminine était pleinement respectée, spécialement parce qu’elle est directement reliée au pouvoir du 3ème œil (intuition, clairvoyance, pouvoir spirituel).

Je souhaite maintenant vous ramener au déclin d’Atlantis. Des énergies que vous essayez encore de mettre au point y étaient à l’œuvre. Vous avez été fortement impliqués dans ce qui a mal tourné à cette époque. En Atlantis, vous avez vécu à partir des centres de la volonté et du 3ème œil.
L’énergie de votre cœur ne s’est pas épanouie de façon importante. A un certain point, vous êtes tombés amoureux des possibilités de votre propre technologie et de l’ambition de créer des formes de vie supérieures. Vous avez mis en application l’ingénierie génétique et fait des expériences sur plusieurs formes de vie, et vous avez été incapables de comprendre, de ressentir , qu’en agissant ainsi, vous manquiez de respect envers la vie. Ceux qui vous servaient de cobayes ne pouvaient pas compter sur votre empathie et votre compassion.

L’énergie présente à ce stade de perversion dans la civilisation Atlante s’est retrouvée spécifiquement au 20ème siècle sous le régime nazi en Allemagne. L’expérimentation cruelle et une attitude générale de froideur clinique envers les « formes de vie inférieures » caractérisaient ce régime. Le manque de compassion et d’empathie envers les offensés, le manque d’émotion et la manière mécanique de traiter les victimes, étaient semblables à l’attitude Atlante. Cela vous horrifie à présent. Vous en avez vu et ressenti l’autre face, celle de la victime, au cours des vies qui ont suivi Atlantis.

Mais à l’époque d’Atlantis, vous étiez les offenseurs. C’est de là qu’est venu un karma particulier. Atlantis est la clé pour vos vies d’offenseurs, votre face obscure. Je vous dis cela, ce n’est pas pour que vous vous sentiez honteux ou coupables, pas du tout. Nous faisons tous partie de cette histoire, endossant des rôles variés, des déguisements, et c’est cela être dans la dualité. C’est fait pour faire l’expérience et jouer toutes sortes de rôles imaginables, du très clair au très sombre. Si vous vous permettez de connaître votre face obscure, si vous pouvez accepter d’avoir joué aussi le rôle de l’offenseur, vous serez plus équilibré, libre et joyeux. C’est pourquoi je vous dis tout cela.

Arrivés à un certain point, les développements technologiques que vous et d’ autres groupes d’âmes avez réalisés, ont eu un tel impact sur la nature que les systèmes écologiques sur Terre ont été perturbés. Le déclin d’Atlantis n’a pas pris place tout à coup. Il y a eu de nombreux signaux d’alarme - les signes de la nature – mais ils n’ont pas été reconnus et il y a eu d’énormes catastrophes naturelles au cours desquelles la civilisation Atlante a été inondée et détruite.

Comment cela vous a-t-il affectés au niveau intérieur ? C’était une expérience choquante, traumatisante, une autre chute, une seconde chute de l’expérience dans la profondeur.

Pendant vos incarnations sur Terre, vous aviez finalement perdu la connexion avec l’énergie du cœur que vous aviez atteinte. Plus fortement que jamais vous avez réalisé après le déclin d’Atlantis que la vérité ne se trouvait pas dans le contrôle de la vie, même si le but semblait noble. Vous avez alors commencé à vous ouvrir à la douce voix du cœur, qui vous dit qu’il y a une sagesse à l’œuvre

dans la Vie-même, qui n’a pas besoin de directives ni de contrôle. Dans le flux de la vie-même, dans le flux du cœur et des sentiments, il y a une sagesse à laquelle vous pouvez vous accorder, ou sur laquelle vous pouvez vous aligner, par l’écoute et l’abandon. Ce n’est pas une sagesse créée par la tête ou la volonté, c’est une sagesse qui vient en permettant à une perspective plus élevée, à la voix de l’amour, de s’exprimer.

Vous avez commencé à ressentir de l’intérieur cette connaissance mystique, accompagnée d’un sentiment d’humilité et d’abandon. Mais même alors, le temps n’était pas encore mûr pour un éveil joyeux des énergies du cœur. Une ombre s’était abattue sur vous pendant Atlantis, l’ombre d’avoir affecté négativement d’autres êtres. Vous alliez devoir ressentir en profondeur ses effets avant que l’éveil puisse prendre place.

A nouveau, je fais un grand pas dans cette vieille histoire, et vous ramène au moment où vous êtes revenus sur Terre, après la disparition d’Atlantis, emportée dans les vagues de l’océan. Une nouvelle fois, vous vous êtes incarnés dans des corps humains, le souvenir d’Atlantis enfoui au fond de la mémoire de votre âme, nouée par un sentiment de honte et de doute-de-soi. Le déclin d’Atlantis vous a stupéfiés et laissés perplexes, mais il a aussi ouvert votre cœur un peu plus grand.

Quelles immenses évolutions sur une si grande échelle de temps !



Le rejet de l’artisan de lumière – la 3ème chute dans l’expérience

Un autre cycle important a commencé avec la venue sur Terre de l’énergie du Christ, représentée par moi, de façon plus visible. Beaucoup d’entre vous étaient présents en ce temps-là, ou alentour. Quelques siècles avant ma naissance, vous avez commencé à vous incarner à nouveau en grand nombre. Une voix venue de votre cœur vous y poussait, vous y appelait. Vous aviez le sentiment de « devoir y être », qu’il était temps pour vous de faire un nouveau pas dans votre voyage spirituel, qui était si intimement mêlé à la Terre.

La venue de l’énergie du Christ, ma venue sur Terre, a été en partie préparée par vous. Je n’aurais pas pu venir sans une couche d’énergie présente sur Terre pour me recevoir, « m’attraper », pour ainsi dire. Votre énergie a fourni le canal par lequel j’ai pu ancrer l’énergie du Christ sur Terre. C’était un effort collectif, en vérité. Votre cœur s’était ouvert à moi, à ce que je représentais. En ce temps-là, vous étiez la part de l’humanité la plus ouverte pour recevoir l’amour et la sagesse qui viennent du cœur.

Une certaine humilité était née en vous, dans le meilleur sens du mot : un abandon au non-savoir, à la non-volonté de contrôler ou diriger , et une ouverture véritable à quelque chose de neuf, quelque chose à l’écart du pouvoir et du contrôle, quelque chose de différent. Et grâce à cette foi et cette ouverture dans votre cœur, vous avez pu me recevoir.

J’étais comme un rayon de lumière tombant sur Terre, rappelant à ceux qui étaient prêts leur nature angélique, leur essence divine. Vous avez été ému par moi, par ce que j’ exprimais et rayonnais de mon essence intérieure. L’énergie du Christ vous a par conséquent fortement affectés, dans cette vie-là autour du Christ et dans celles d’après, jusqu’à aujourd’hui. Dans toutes ces vies, vous avez essayé de faire descendre l’énergie du Christ sur Terre, de la répandre par l’enseignement et la guérison sous différentes formes. Vous étiez des artisans de lumière inspirés et passionnés, travaillant dur pour apporter plus de justice, de loyauté et d’amour à cette planète.

Dans cette ère, l’ère de l’éveil de l’énergie du Christ, vous étiez ceux qui étaient opposés aux religions trop étroites, trop organisées, aux méthodes autoritaires pour assujettir le peuple. Vous avez lutté pour la liberté, l’émancipation de l’énergie féminine, des valeurs fondées sur le cœur à une époque qui en était à peine consciente. Au cours de ces deux mille dernières années, vous avez été des combattants de la liberté, et vous avez été rejetés et persécutés pour cela. Vous avez été punis et torturés pour qui vous étiez, et fréquemment, vous avez fini sur le bûcher ou l’échafaud. Vous portez un lourd trauma émotionnel qui date de cet épisode de l’histoire.

Dans les combats et la résistance que vous avez rencontrés, le karma Atlante et galactique était à l’œuvre. Les rôles étaient à présent renversés. Vous êtes devenus des victimes et vous êtes passés par les affres de la solitude, de la peur et du désespoir. Vous avez intimement fréquenté la profonde douleur émotionnelle du rejet. C’était votre 3ème chute, une 3ème chute dans l’expérience, et celle qui vous a conduits au cœur de votre mission : comprendre l’unité sous-jacente à la fois à la Lumièreet à l’Obscurité, apprendre ce que signifie vraiment l’amour. Cette 3ème chute vous a conduits à maintenant, à qui vous êtes maintenant.

Aujourd’hui, au seuil d’un nouveau cycle, en ces temps de transformation, vous êtes vraiment ouverts à la signification de l’énergie du Christ. Dans votre cœur, une sagesse est en germe, qui embrasse et transcende les opposés et reconnaît le flux divin unique dans toutes les différentes manifestations. Votre amour n’est pas un simple savoir abstrait, mais un flux sincère, pur et réel qui vient de votre cœur, qui s’étend vers les autres et vers la Terre. Vous vous reconnaissez à présent dans le visage de l’autre, qu’il soit « lumineux » ou « obscur », riche ou pauvre, artisan de lumière ou âme de la Terre, humain, animal ou végétal. L’amour enchâssé dans la conscience de Christ comble le fossé entre les opposés et vous donne un sentiment palpable de l’interconnexion entre tout ce qui existe.

Ange, vous avez été un jour gardien du paradis sur Terre. Vous vous êtes coupé de cet état d’innocence, quand vous vous êtes engagé dans la danse du pouvoir avec des énergies qui voulaient vous voler le paradis. Par cet acte, vous avez abandonné le royaume spirituel et vous êtes incarné plus profondément dans la réalité matérielle de la forme et de l’illusion. D’ange vous êtes devenu guerrier. Quand vous vous êtes incarné sur Terre et avez fait l’expérience de ce qu’est l’être humain, vous avez été à nouveau tenté par le désir de contrôler les choses et cela a causé le déclin d’Atlantis et le vôtre en tant que guerrier. Vous êtes revenu sur Terre pour faire l’expérience du dessous du jeu du pouvoir, ressentir ce que cela fait d’être la proie de l’agression et de la violence. Les séquelles de cette dernière partie du cycle sont encore clairement présentes dans votre mode d’expérience, et vous faites tout ce que vous pouvez pour surmonter le trauma du rejet en vous. Avec cela, vous revenez au point de départ, au point où cela a commencé. Vous revenez à votre vraie nature d’ange, mais à présent un ange pleinement incarné, avec une connaissance réelle et vivante des extrêmes de lumière et d’obscurité, d’amour et de peur. Vous êtes un ange sage et plein de compassion, un ange humain…

J’ai un grand respect pour vous, pour le voyage incroyable que vous avez fait. Je me tiens devant vous maintenant, en égal. Je suis ici, enseignant et guide, mais aussi frère et ami. J’aimerais vous offrir mon amour et mon amitié, pas de manière abstraite mais comme une énergie tangible de compagnonnage et de compréhension. Je sais qui vous êtes.
A présent, reconnaissez-vous dans mon visage.

Vous êtes à la fin de grands cycles de temps, où vous avez traversé de nombreuses expériences. Aujourd’hui, j’ai voulu vous parler d’Atlantis, car la reconnaissance des énergies que vous y avez incarnées peut vous aider à entrer dans un état de paix et de complétude avec vous-mêmes. L’énergie Atlante est une énergie de grand pouvoir mental, combinée avec une fierté et une arrogance distinctives. Osez reconnaître cette « énergie obscure », osez accepter qu’un jour vous en avez fait l’expérience et que vous l’avez vécue. Ressentez que vous avez été l’offenseur et le criminel tout autant que la victime. Autoriser ce fait dans votre conscience ouvre la porte à la plus grande sagesse que vous puissiez embrasser dans votre vie : la sagesse du non-jugement. En étant conscients de votre face obscure, vous renoncerez à juger les autres, à les qualifier de bons ou de mauvais, ou vous-mêmes. Tous les prétextes au jugement s’effondreront. Le jugement, la critique, feront place à la compréhension et à la compassion. Alors,
Vous commencerez à comprendre réellement ce qu’est l’amour, ce que signifie « œuvre de lumière ». L’expression « œuvre de lumière » peut suggèrer à tort qu’il y a une sorte de combat en cours entre la lumière et l’obscurité, et que l’artisan de lumière est celui qui vainc l’obscurité. Mais la véritable œuvre de lumière n’a rien à voir avec cela. L’œuvre de lumière réelle suppose que vous soyez capables de reconnaître la lumière de l’amour et de la conscience dans tout ce qui est même si c’est caché derrière le masque de la haine et de l’agression.

Vous êtes encore très souvent tentés de porter un jugement sur la réalité de la Terre, par exemple sur la façon dont fonctionne la politique, ou la façon dont les gens traitent l’environnement. C’est facile de dire que tout est faux et que vous vous sentez étrangers sur cette planète Terre, rejetés et sans-foyer. Essayez de prendre contact avec l’énergie de l’offenseur dans ces moments-là. Permettez-vous d’avoir accès à l’énergie Atlante, qui est encore présente dans la mémoire de votre âme, et ressentez que vous aussi, vous avez été cela, et même que c’était OK.

Toutes vos « chutes dans l’expérience » vous ont finalement ramenés à la maison, et ont ouvert votre cœur à l’essence de la création de Dieu : l’amour, la créativité, l’innocence. Vous, qui avez fait l’expérience des extrêmes de l’obscurité et de la lumière, tout au long de votre voyage, n’avez été rien d’autre qu’un enfant innocent du paradis, s’élançant avec franchise, plein de curiosité intrépide et d’enthousiasme pour la vie. Au cours de ce voyage, vous n’avez pu apprendre que par l’expérience. S’il vous plaît, reconnaissez donc et honorez le courage de cet enfant-ange que vous étiez. Voyez sa vitalité, son courage et sa persévérance en s’aventurant dans l’inconnu, puis ressentez votre innocence, même dans votre face la plus obscure.

Je vous demande de vous respecter, y compris votre face obscure. Ressentez juste un moment le pouvoir et la conscience de soi de l’énergie Atlante. Il y a en elle aussi un côté positif. Vous aviez de nombreux dons. Invitez cette énergie, ici et maintenant. Permettez au sentiment d’estime de soi et de maîtrise de soi de revenir à vous, et pardonnez-vous les atrocités qui ont eu lieu dans le passé. Oui, vous avez infligé de la souffrance à d’autres, vous étiez alors l’agresseur… mais ressentez aussi combien vous avez regretté cela, et comme vous êtes maintenant ouverts au respect véritable envers tout ce qui vit. Lorsque vous vous pardonnez, vous vous ouvrez à la joie d’abandonner tout jugement. C’est la conséquence, voyez-vous : si vous reconnaissez votre face obscure, et êtes capables de vous pardonner cela, vous n’avez plus besoin de porter un jugement sur vous-mêmes ou les autres. C’est un tel délice pour votre âme…

Vous vous clouez si souvent au pilori de vos jugements.
Vous vous dites qu’il y a encore tant de choses à accomplir. Aujourd’hui, je vous demande de faire le point et de voir ce que vous avez déjà accompli. Soyez conscients de l’ampleur de votre voyage à travers ces longs cycles de temps. Et ne me considérez plus comme un maître. J’ai accompli ce rôle, il y a deux mille ans, mais ce temps est révolu. Vous êtes les Christs de cette ère nouvelle, vous apporterez la paix dans un monde de dualité et de polarité, en laissant rayonner la paix qui se trouve dans vos cœurs. Ressentez comme vous êtes prêts pour ce rôle. Laissez-moi simplement vous offrir le soutien et l’encouragement d’un ami et d’un frère. Nous sommes UN .



©️ Pamela Kribbe 2006

www.jeshua.net/fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Pamela Kribbe   Sam 26 Jan - 10:21

L'artisan de Lumière I



L'identité de l'artisan de Lumière

Les artisans de Lumière sont des âmes qui portent en elles un désir puissant de répandre la Lumière (connaissance, liberté et amour de soi) sur la terre. Ils ont le sentiment que c'est leur mission. Ils sont souvent attirés vers la spiritualité et vers une oeuvre d'ordre thérapeutique.

A cause de cette mission prégnante, les artisans de Lumière se sentent souvent différents des autres. En leur faisant faire l'expérience de toutes sortes d'obstacles sur leur chemin, la vie les incite à trouver le chemin unique qui est le leur. Les artisans de Lumière sont presque toujours des individus solitaires, qui ne s'adaptent pas à des structures sociales fixes.

Note sur la notion d'artisan de Lumière

Le terme d'artisan de Lumière peut susciter des malentendus, puisqu'il met en exergue un groupe d'âmes particulier. Cela pourrait suggérer que ce groupe est en quelque sorte supérieur aux autres, c'est-à-dire à ceux qui n'oeuvrent pas pour la Lumière. Toute cette ligne de pensée est en contradiction avec la nature même et l'intention de l'oeuvre de Lumière. Voyons brièvement ce qui ne va pas.

Premièrement, les revendications de supériorité sont généralement non-éclairées. Elles bloquent votre croissance vers une conscience libre et aimante. Deuxièmement, les artisans de Lumière ne sont ni meilleurs ni plus évolués que quiconque. Ils ont simplement une histoire différente de ceux qui n'appartiennent pas à ce groupe. A cause de cette histoire particulière, dont nous allons parler ci-dessous, ils ont certaines caractéristiques psychologiques qui les distinguent en tant que groupe. Troisièmement, toute âme devient artisan de Lumière à un stade de son évolution, par conséquent, l'appellation « artisan de Lumière » n'est pas réservée à un nombre limité d'âmes.

La raison pour laquelle nous utilisons le mot d'artisan de Lumière en dépit des malentendus possibles est qu'il véhicule des associations et remue en vous des mémoires qui vous aident à vous rappeler qui vous êtes. Il y a aussi un aspect pratique, puisque ce terme est souvent utilisé dans votre littérature spirituelle actuelle.

Les racines historiques des artisans de Lumière

Les artisans de Lumière portent en eux la capacité d'atteindre l'éveil spirituel plus rapidement que d'autres. Ils portent les semences intérieures d'un éveil spirituel accéléré. A cet égard, ils semblent être sur une voie plus rapide que la plupart des gens, s'ils le choisissent. Là encore, ce n'est pas parce que les artisans de Lumière sont des âmes meilleures ou plus évoluées. Elles sont, toutefois, plus anciennes que la plupart des âmes incarnées sur la terre. Cette ancienneté devrait de préférence être comprise en termes d'expérience plutôt que de temps.

Les artisans de Lumière ont atteint un stade particulier d'illumination avant de s'incarner sur la terre et de commencer leur mission. Ils ont fait le choix conscient de se retrouver pris dans « la roue karmique de la vie » et de faire l'expérience de toutes les formes de confusion et d'illusion qui vont avec elle.

Ils font cela pour comprendre pleinement l'expérience de la terre. C'est ce qui leur permettra d'effectuer leur mission. C'est seulement en passant eux-mêmes par tous les stades de l'ignorance et de l'illusion qu'ils possèderont enfin les outils pour aider les autres à réaliser un état de bonheur vrai et d'illumination.

Pourquoi les artisans de Lumière poursuivent-ils cette mission sincère d'aide à l'humanité, malgré le risque encouru de se perdre pendant des siècles dans la lourdeur et la confusion de la vie terrestre ? Nous traiterons cette question en détails ci-après. Pour l'heure, nous dirons que c'est en rapport avec un karma d'ordre galactique. Les artisans de Lumière étaient présents à l'aube de l'humanité sur la terre. Ils ont participé à la création de l'homme. Ils ont été les cocréateurs de l'humanité. Au cours de ce processus de création, ils ont fait des choix et posé des actes qu'ils ont profondément regrettés par la suite. Ils sont ici à présent pour réhabiliter leurs décisions d'alors.

Avant d'aborder cette histoire spécifique, nous allons énumérer quelques caractéristiques de l'âme des artisans de Lumière qui les distinguent généralement des autres. Ces traits de caractère n'appartiennent pas uniquement aux artisans de Lumière et tous les artisans de Lumière ne les reconnaîtront pas tous pour leurs.En dressant cette liste, nous voulons simplement donner une ébauche de l'identité psychologique d'un artisan de Lumière. En regard de ces caractéristiques, le comportement extérieur est moins important que la motivation intérieure ou l'intention ressentie. Ce que vous ressentez au-dedans est plus important que ce que vous montrez au-dehors.

Caractéristiques psychologiques des artisans de Lumière :

- Dès leur plus jeune âge, ils se sentent différents. Très souvent, ils se sentent isolés des autres, solitaires et mécompris. Ils deviennent souvent individualistes et doivent se frayer leurs propres voies.

- Ils ont des difficultés à se sentir à l'aise dans des métiers traditionnels et/ou des structures organisées. Ils ont une aversion naturelle pour l'autorité ce qui signifie qu'ils résistent naturellement aux décisions et aux valeurs basées uniquement sur le pouvoir ou la hiérarchie. Ce trait antiautoritaire est présent même s'ils paraissent timides et réservés. C'est en relation avec l'essence même de leur mission ici sur la terre.

- Les artisans de Lumière ressentent une impulsion à aider les gens comme thérapeute ou enseignant. Ils peuvent être psychologues, guérisseurs, professeurs, infirmières, etc. Même si leur profession n'est pas d'aider les gens directement, l'intention de contribuer au bien de l'humanité est clairement présente.

- Leur vision de la vie est colorée par un sentiment spirituel d'interrelation entre toutes choses. Ils gardent en eux de façon consciente ou subconsciente des souvenirs de sphères de Lumière non-terrestres. Ils peuvent parfois éprouver de la nostalgie pour ces sphères et avoir l'impression d'être des étrangers sur la terre.

- Ils honorent et respectent profondément la vie, ce qui se manifeste souvent par une tendresse envers les animaux et un intérêt pour l'environnement. La destruction de certaines parties des règnes animal et végétal terrestres perpétrée par les hommes les plonge dans l'affliction et ils en éprouvent un profond sentiment de perte.

- Ils sont bienveillants, sensibles et empathiques. Ils peuvent avoir de la peine à gérer un comportement agressif et des difficultés à s'affirmer. Ils peuvent être rêveurs, naïfs ou très idéalistes, ainsi qu'insuffisamment enracinés, terre-à-terre. Parce qu'ils attrapent facilement les émotions et les humeurs négatives des gens autour d'eux, il est important qu'ils passent du temps seuls, sur une base régulière. Cela leur permet de faire la distinction entre leurs sentiments et ceux des autres. Ils ont besoin de temps de solitude pour être en contact avec ce qu'ils sont et avec notre mère la terre.

- Ils ont vécu beaucoup de vies sur la terre, au cours desquelles ils ont été très impliqués dans la spiritualité et/ou la religion. En nombre impressionnant, ils ont été présents dans vos ordres religieux comme moines, moniales, ermites, sorciers, sorcières, shamans, prêtres, prêtresses, etc. Ce sont eux qui ont créé un pont entre le visible et l'invisible, entre la vie quotidienne terrestre et les royaumes mystérieux de l'au-delà, les royaumes de Dieu et des esprits du bien et du mal. Pour jouer ce rôle, ils ont souvent été rejetés et persécutés. Nombre d'entre vous ont été condamnés au bûcher à cause de leurs dons. Les traumas de la persécution ont laissé de profondes traces dans la mémoire de votre âme. Cela peut se manifester maintenant comme une peur d'être pleinement enracinés, d'être vraiment présents, parce que vous vous souvenez d'avoir été brutalement attaqués pour ce que vous êtes.

Se perdre : le piège de l'artisan de Lumière

Les artisans de Lumière peuvent se retrouver piégés dans les mêmes états d'ignorance et d'illusion que quiconque. Bien qu'ils aient un point de départ différent, leur capacité à surmonter la peur et l'illusion pour atteindre l'illumination peut être bloquée par de nombreux facteurs. (Par illumination, nous entendons l'état d'être dans lequel on réalise que l'on est essentiellement de la Lumière, capable de choisir la Lumière à tout instant.)

L'un des facteurs qui bloquent le chemin de l'illumination pour les artisans de Lumière est le fait qu'ils portent un lourd fardeau karmique susceptible de les détourner pour quelque temps. Comme nous l'avons vu plus haut, ce fardeau karmique est en relation avec des décisions prises autrefois à l' égard de l'humanité à son stade infantile. Ces décisions étaient pour l'essentiel irrespectueuses de la vie. (Nous en reparlerons dans le chapitre suivant). Tous les artisans de Lumière qui sont en vie maintenant souhaitent redresser leurs erreurs passées, réparer et chérir ce qui a été détruit à cause de ces erreurs.

Lorsque les artisans de Lumière se seront frayé un chemin à travers ce fardeau karmique, ce qui signifie : se libérer du besoin de pouvoir sous toutes ses formes, ils réaliseront qu'ils sont essentiellement des êtres de Lumière. Cela les rendra capables d'aider les autres à trouver leur vrai Soi. Cela exige généralement une forte détermination et de la persévérance au niveau intérieur. Parce que la société les abreuve de valeurs et de jugements qui vont souvent à l'encontre de leurs impulsions naturelles, nombre d'artisans de Lumière se sont perdus. Ils ont fini par sombrer dans le doute, le déni de soi et même la dépression ou le désespoir. Cela, parce qu'ils n'ont pas pu s'adapter à l'ordre établi et qu'ils en ont conclu qu'il devait y avoir chez eux quelque chose qui n'allait pas du tout.

Là, ce que peuvent faire les artisans de Lumière, c'est ne plus chercher une confirmation de la part de l'extérieur, des parents, des amis ou de la société. A un moment donné, vous qui lisez ceci, vous aurez à franchir ce cap important vers une autonomie véritable, ce qui signifie croire réellement en vous-même, honorer vraiment vos inclinations naturelles et votre sagesse intérieure et agir selon elles.

Nous vous invitons à le faire et nous vous assurons que nous serons avec vous à chaque pas de votre chemin, tout comme vous serez là pour d'autres sur leur chemin dans un proche avenir.



© Pamela Kribbe
www.jeshua.net/fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Pamela Kribbe   Sam 26 Jan - 10:22

L'artisan de Lumière II


L'histoire galactique des artisans de Lumière



La naissance de l'âme

Les âmes d'artisans de Lumière sont nées longtemps avant l'existence de la terre et de l'humanité.

Les âmes naissent par vagues. Dans un sens, les âmes sont éternelles et n'ont ni commencement ni fin. Mais dans un autre sens, elles naissent à un moment donné. C'est là que leur conscience atteint le sentiment de son individualité. Avant cela, ce sentiment est déjà présent mais seulement en potentialité. Toutefois, il n'y a pas encore de conscience du « moi » et de « l'autre ».

La conscience du moi s'éveille quand une sorte de ligne de démarcation se dessine entre des groupes d'énergies. Pour expliquer cela, nous allons recourir à une métaphore.

Pensez un instant à l'océan et imaginez que c'est un immense champ d'énergies qui circulent, de courants qui se mêlent et se séparent constamment. Imaginez qu'une conscience diffuse imprègne l'océan tout entier. Donnez-lui le nom d'océan de l'esprit, si vous voulez. Au bout d'un certain temps, des concentrations de conscience apparaissent à certains endroits de l'océan. La conscience y est plus focalisée, moins diffuse que dans son entourage immédiat. Partout dans l'océan, il y a une différenciation en cours qui mène au développement de formes transparentes. Ces formes, qui sont des points de focalisation de la conscience, se meuvent indépendamment de leur environnement. Elles font l'expérience d'être différentes de l'océan (de l'esprit). Ce qui se produit ici est la naissance d'un sentiment rudimentaire de soi ou de conscience de soi.

Pourquoi des points de focalisation de la conscience apparaissent-ils en certains endroits de l'océan plutôt que d'autres ? C'est très difficile à expliquer. Pouvez-vous ressentir, cependant, qu'il y a dans cette façon de procéder quelque chose de très naturel ? Lorsque vous plantez des semences dans la terre, vous vous apercevez que chaque petite plante qui germe pousse à son rythme et en son temps. Certaines ne grandissent pas autant ni aussi vite que d'autres. Certaines ne poussent pas du tout. Il y a des différences dans un même champ. Pourquoi ? L'énergie de l'océan (l'esprit de l'océan) cherche intuitivement la meilleure expression possible pour chacune de ses multiples strates ou courants de conscience.

Au cours de la formation des points de conscience individuels dans l'océan, il y a une puissance qui est à l'oeuvre sur cet océan et qui agit, semble-t-il, de l'extérieur. C'est la puissance de l'inspiration divine, que l'on peut concevoir comme l'aspect masculin de ce qui vous a créés. Alors que l'océan représente l'aspect féminin, réceptif, l'aspect masculin peut-être visualisé comme des rayons de lumière qui se déversent dans l'océan et renforcent le processus de différenciation et de séparation en parcelles individuelles de conscience. Comme les rayons du soleil réchauffent les semis.

L'océan et les rayons de lumière forment ensemble une entité ou un être que l'on peut qualifier d'archange. C'est une énergie archétypale qui a un aspect à la fois masculin et féminin et c'est une énergie angélique qui s'exprime ou se manifeste à vous . Nous reviendrons à cette notion d'archange avec plus de détails dans le dernier chapitre de la première partie, intitulé « Votre Soi de Lumière ».

Après sa naissance en une unité de conscience individuelle, l'âme quitte lentement l'état océanique d'unité qui a longtemps été sa demeure. Elle devient de plus en plus consciente d'être séparée et livrée à elle-même.

Avec cette conscience, un sentiment de perte ou de manque apparaît en elle pour la première fois. Lorsque l'âme s'embarque sur le chemin de l'exploration en tant qu'entité individuelle, elle emporte une certaine nostalgie du Tout, un désir d'appartenir à quelque chose de plus grand qu'elle. Au fond d'elle-même, l'âme garde le souvenir d'un état de conscience dans lequel tout est Un, dans lequel il n'y a pas de « moi » et d' « autre ». C'est ce qu'elle considère comme « son foyer » : un état d'unité extatique, un lieu de sécurité et de fluidité absolues.

Avec ce souvenir en arrière-pensée, l'âme commence sa traversée de la réalité, sa traversée d'innombrables champs d'expérience et d'exploration intérieure. L'âme nouveau-née est poussée par la curiosité et elle a un grand besoin d'expérience. Cet élément était absent dans l'état océanique d'unité. L'âme est maintenant capable d'explorer librement tout ce qu'elle veut. Elle est libre de se mettre en quête du Tout de toutes sortes de manières.

Dans l'univers, il y a des plans de réalité innombrables à explorer. La terre est simplement l'un d'eux et l'un des plus tardifs, à l'échelle cosmique. Les plans de réalité ou les dimensions proviennent toujours de besoins ou de désirs intérieurs. Comme toutes les créations, elles sont la manifestation de visions et de réflexions intérieures. La terre est née d'un désir intérieur de réunir des éléments de différentes réalités qui étaient en conflit les uns avec les autres. L'intention était de faire de la terre un creuset d'influences très diverses. Nous allons expliquer cela par la suite. Pour l'instant, il suffit de dire que la venue de la terre sur la scène cosmique était relativement tardive et que de nombreuses âmes vivaient des vies d'exploration et de développement sur d'autres plans de réalité (planètes, dimensions, systèmes stellaires, etc.) bien avant la naissance de la terre.

Les artisans de Lumière sont des âmes qui ont vécu de très nombreuses vies sur ces autres plans avant de s'incarner sur la terre. C'est ce qui les distingue des « âmes de la terre » comme nous les nommerons par commodité. Les âmes de la terre sont des âmes qui se sont incarnées dans des corps physiques relativement tôt dans leur évolution d'unités de conscience individualisées. On pourrait dire qu'elles ont commencé leur cycle de vies terrestres alors qu'elles étaient au stade infantile. A ce moment-là, les âmes d'artisans de Lumière étaient adultes. Elles étaient déjà passées par de nombreuses expériences et le type de relation qu'elles entretenaient avec les âmes de la terre ressemblait à celui de parent à enfant.

Le développement de la vie et de la conscience sur la terre

sur la terre, l'évolution des formes de vie était intimement mêlée au développement intérieur des âmes de la terre. Bien qu'aucune âme ne soit limitée à une planète particulière, on pourrait qualifier les âmes de la terre d'autochtones de votre planète. Cela parce que leur croissance et leur expansion coïncident grosso-modo avec la prolifération de la vie sur la terre.

Lorsque des unités individuelles de conscience naissent, elles sont assez semblables à des monocellules physiques, en ce qui concerne leur structure et leur potentialité. Tout comme des cellules individuelles ont une structure relativement simple, les mouvements intérieurs d'une conscience nouveau-née sont transparents. Il y existe encore peu de différenciation. Elles ont un monde de possibilités à la fois physiques et spirituelles à leurs pieds. Le développement qui s'étend d'une unité de conscience nouveau-née à un type de conscience capable de réfléchir, d'observer et de réagir à son environnement peut se comparer grosso-modo au développement qui s'étend d'un organisme monocellulaire à un organisme vivant complexe capable d'être en interaction avec son environnement de multiples manières.

Nous comparons ici le développement de la conscience de l'âme avec le développement biologique de la vie et ce n'est pas qu'une métaphore. En fait, le développement biologique de la vie tel qu'il a pris place sur la terre doit être vu sur l'arrière-plan d'un besoin spirituel d'exploration et d'expérience de la part des âmes de la terre. Ce besoin ou ce désir d'exploration a fait naître la richesse de variétés des formes de vie sur la terre. Comme nous l'avons vu, la création est toujours le résultat d'un mouvement intérieur de conscience. Bien que la théorie de l'évolution, telle que reconnue par votre science actuellement, décrive de façon correcte le développement des formes de vie sur votre planète jusqu'à un certain point, elle omet complètement la commande intérieure, le motif caché derrière ce processus profondément créatif. La prolifération des formes de vie sur la terre était due aux mouvements intérieurs au niveau de l'âme. Comme toujours, c'est l'esprit qui précède et crée la matière.

D'abord, les âmes de la terre se sont incarnées dans des formes physiques qui convenaient au mieux à leur sentiment de soi rudimentaire : des organismes monocellulaires. Après une période d'acquisition d'expérience et d'intégration de celle-ci dans leur conscience, s'est éveillé le besoin de moyens d'expression physique plus complexes. C'est ainsi que des formes de vie plus complexes ont vu le jour. La conscience créait ces formes physiques pour répondre aux besoins et aux désirs des âmes de la terre dont la conscience collective habitait la terre à l'origine.

La formation de nouvelles espèces et l'incarnation d'âmes de la terre en membres individuels de ces espèces représentent une belle expérience de la vie et de la conscience. Bien que l'évolution soit dirigée par la conscience, et non par l'accident ou l'incident, elle ne suit pas une ligne de développement prédéterminée. Cela parce que la conscience est libre et imprévisible.

Les âmes de la terre ont expérimenté toutes sortes de formes de vie animale. Elles ont habité plusieurs corps physiques du règne animal mais toutes n'ont pas suivi la même ligne de développement. Le chemin de l'âme est beaucoup plus fantaisiste et aventureux que vous ne le supposez. Il n'existe aucune loi au-dessus ou hors de vous. Vous êtes votre propre loi. Si par exemple vous désirez faire l'expérience de la vie du point de vue d'un singe, vous pouvez vous retrouver à un moment donné dans le corps d'un singe, dès la naissance ou en visiteur temporaire. L'âme, et spécialement l'âme jeune, a un ardent désir d'expérience et d'expression. Cette soif d'exploration explique la diversité des formes de vie qui abonde sur la terre.

Dans cette grande expérience de vie, l'éveil de la forme de vie humaine a marqué le début d'un stade important du développement de la conscience de l'âme sur la terre. Avant d'entrer dans une explication plus détaillée, nous parlerons d'abord des stades du développement intérieur de l'âme en général.


L'évolution de la conscience : stade infantile, maturité, vieillesse

Si nous observons le développement de la conscience de l'âme qui est devenue une unité individuelle, nous constatons qu'il passe grosso-modo par trois stades intérieurs. Ces stades ne dépendent pas du plan de réalité particulier (planète, dimension, système stellaire) où la conscience choisit d'habiter ou de faire son expérience.

1) Le stade de l'innocence (paradis)

2) Le stade de l'ego (« péché »)

3) Le stade de la seconde innocence (illumination)

On peut comparer ces stades métaphoriquement à la petite enfance, la maturité et la vieillesse.

Après la naissance des âmes en unités de conscience, elles quittent l'état d'unité océanique dont elles se souviennent comme d'un état de béatitude et de sécurité absolues. Puis elles continuent d' explorer la réalité d'une manière totalement nouvelle. Lentement, elles deviennent plus conscientes d'elles-mêmes et de leur unicité par rapport à leurs compagnes de voyage. A ce stade, elles sont très réceptives et sensibles, comme de jeunes enfants qui regardent le monde les yeux grands ouverts, exprimant la curiosité et l'innocence.

Ce stade peut être qualifié de paradisiaque, puisque l'expérience d'unité et de sécurité est encore fraîche dans la mémoire des âmes nouveau-nées. Elles sont encore proches de leur foyer ; elles ne remettent pas encore en question leur droit à être qui elles sont.

Au fil de leur voyage, la mémoire de leur foyer s'estompe pendant qu'elles s'immergent dans divers types d'expériences. Tout est neuf au début et tout est absorbé de façon non-critique au stade infantile. Elles entament un nouveau stade quand elles commencent à se vivre comme le point focal de leur monde. Elles se mettent alors à réaliser vraiment qu'il existe quelque chose de l'ordre du « moi » et de « l'autre ». Elles commencent à expérimenter comment influencer leur environnement en agissant sur cette réalisation. La notion même d'une action originaire de leur propre conscience est neuve. Il y avait auparavant une absorption plus ou moins passive de ce qui passait à leur portée. Maintenant, il y a chez l'âme un sens croissant de son pouvoir à exercer une influence sur ce dont elle fait l'expérience.

C'est le début du stade de l'ego.

L'ego représente à l'origine la capacité d'utiliser votre volonté pour influencer le monde extérieur. Notez bien que la fonction originelle de l'ego est simplement ce qui permet à l'âme de faire pleinement l'expérience d'elle-même en tant qu'entité séparée. C'est un développement naturel et positif dans l'évolution de l'âme. En soi, l'ego n'est pas « mauvais ». Il a toutefois tendance à être expansif ou agressif. Quand l'âme nouveau-née découvre sa capacité d'influencer son environnement, elle tombe amoureuse de l'ego. Tout au fond de l'âme mûrissante, il y a encore un souvenir douloureux ; elle se souvient de son foyer, elle se souvient du paradis perdu. L'ego semble détenir une réponse à cette douleur, cette nostalgie. Il semble permettre à l'âme d'avoir une emprise active sur la réalité. Il enivre l'âme jeune avec l'illusion du pouvoir.

S'il y a eu un jour une chute hors de la grâce ou une chute hors du paradis, c'est celle-ci : la conscience de l'âme jeune fascinée par les possibilités de l'ego, par les promesses du pouvoir. Cependant, le but de la conscience née en âmes individuelles est d'explorer, de faire l'expérience de tout ce qui existe : le paradis aussi bien que l'enfer, l'innocence aussi bien que le « péché ». Donc, la chute hors du paradis n'a pas été « un mauvais tour ». Aucune culpabilité n'y est attachée, à moins que vous ne le croyiez. Personne ne vous blâme, à part vous.

Quand l'âme jeune devient mûre, elle passe à un mode d'observation et d'expérimentation centré sur elle-même. L'illusion du pouvoir renforce la séparation entre les âmes au lieu de leur communion. A cause de cela, un sentiment de solitude et d'éloignement entre dans l'âme. Sans en avoir vraiment conscience, l'âme devient un combattant, un guerrier du pouvoir. Le pouvoir semble être la seule chose qui mette l'esprit à l'aise, pour un temps.

Nous avons mentionné ci-dessus un troisième stade dans le développement de la conscience de l'âme : le stade de l'illumination, la « seconde innocence » ou la vieillesse. Nous aurons beaucoup à dire à propos de ce stade et en particulier sur la transition entre le second et le troisième stade par la suite de cette série. Nous allons à présent revenir à notre conte des âmes de la terre et nous verrons comment l'éveil de l'ego coïncide avec l'apparition des êtres humains sur la terre.

Les âmes de la terre passent au stade de l'ego : l'apparition des êtres humains sur la terre

Le stade où les âmes de la terre exploraient la vie animale et végétale a coïncidé avec le stade de l'innocence ou du paradis au niveau intérieur. La vie s'épanouissait sur la terre sous la guidance et la protection des êtres spirituels des règnes angélique et dévique. (Les dévas oeuvrent sur le plan éthérique, c'est à dire plus près du monde physique que ne le font les anges). Les corps éthériques des plantes et des animaux étaient réceptifs aux énergies maternelles protectrices et nutritives des règnes angélique et dévique et ce, de façon non-critique. Ils n'avaient aucune inclination à s'en affranchir ou à s'en écarter pour trouver leur propre mode d'action. Il y avait encore un sens très fort d'unité et d'harmonie parmi les êtres vivants.

La venue au monde de l'homme-singe marqua toutefois une étape de transformation dans le développement de la conscience. Pour l'essentiel, en marchant debout et grâce au développement du cerveau, la conscience qui résidait dans le singe humain a pu avoir une meilleure emprise sur son environnement. La conscience telle qu'incarnée dans l'anthropoïde a commencé à faire l'expérience d'un plus grand contrôle sur son entourage immédiat. Elle a commencé à découvrir son pouvoir, sa capacité à influencer son environnement. Elle a commencé à explorer le libre-arbitre.

Ce développement n'était pas une coïncidence. C'était une réponse à un besoin intérieur ressenti par les âmes de la terre, un besoin d'explorer l'individualité à des niveaux plus profonds qu'auparavant. La conscience de soi grandissante des âmes de la terre a préparé la scène pour l'apparition en termes biologiques de l'homme, l'être humain que nous connaissons.

Quand les âmes de la terre ont été prêtes à passer au stade de l'ego, la création de l'homme leur a permis de faire l'expérience d'une forme de vie douée de libre-arbitre. Elle a aussi doté la conscience incarnée d'une plus grande conscience du « moi » par opposition à « l'autre ». La scène était ainsi prête pour d'éventuels conflits entre « mon intérêt » et « ton intérêt », « mon désir » et « ton désir ». L'individu s'éloignait de l'évidente unité, de l'ordre naturel du don et de la réception pour découvrir quelles étaient les autres voies disponibles. Cette étape a marqué la fin du paradis terrestre, mais nous vous demandons de ne pas le considérer comme un événement tragique mais comme un processus naturel, comme les saisons de votre année. C'était un tour naturel des évènements qui allait vous permettre finalement en ce jour et à cette époque d'équilibrer en votre être la divinité et l'individualité.

Quand la conscience de l'âme de la terre est passée au stade de l'ego et a commencé à explorer l'existence humaine, les influences déviques et angéliques se sont lentement retirées à l'arrière-plan. C'est dans la nature intrinsèque de ces forces de respecter le libre-arbitre de toutes les énergies qu'elles rencontrent. Elles n'exercent jamais leur influence sans y être invitées. La conscience de l'ego a donc pu régner librement et les âmes de la terre se sont familiarisées avec les avantages et les inconvénients du pouvoir. Cela a aussi influencé les règnes végétal et animal. On pourrait dire que l'énergie guerrière naissante a été en partie absorbée par ces règnes non-humains et qu'elle a créé en eux une impression de tourmente, encore présente aujourd'hui.

Quand les âmes de la terre avaient un désir ardent de nouvelles expériences, elles étaient de ce fait également réceptives à de nouvelles influences extérieures. Nous voulons ici attirer votre attention spécialement sur un type d'influences galactiques extra-terrestres qui ont fortement affecté les âmes de la terre mûres mais encore jeunes. C'est aussi à ce point de notre histoire que les âmes d'artisans de Lumière entrent en scène.

Les influences galactiques sur l'homme et sur la terre

Par « influences galactiques ou extra-terrestres », nous entendons des influences provenant d'énergies collectives associées avec certains systèmes stellaires, étoiles ou planètes. Dans l'univers, il y a de nombreux niveaux ou dimensions d'existence. Une planète ou une étoile peuvent exister dans des dimensions variées, de la plus dense à la plus éthérée. En général, les communautés galactiques qui ont influencé les âmes de la terre existaient dans une réalité moins dense ou moins matérielle que celle qui est la vôtre sur la terre.

Les royaumes galactiques étaient habités par des âmes mûres nées longtemps avant les âmes de la terre et qui se trouvaient au début du stade de l'ego. Lorsque la terre a été habitée par toutes sortes de formes de vie et finalement par des êtres humains, les royaumes extra-terrestres ont observé ce développement avec grand intérêt. La diversité et l'abondance de formes de vie ont attiré leur attention. Ils ont ressenti que quelque chose de spécial s'y passait.

Entre les différentes communautés galactiques, quantités de combats et de batailles avaient lieu depuis longtemps. C'était un phénomène naturel, en un sens, puisque la conscience de ces âmes avait besoin de batailles pour découvrir les tenants et aboutissants du centrage sur soi et du pouvoir. Ils exploraient les fonctionnements de l'ego et à mesure qu'ils progressaient, ils devenaient experts en manipulation de la conscience. Ils étaient devenus des spécialistes de la subordination d'autres âmes ou communautés d'âmes à leur autorité au moyen d'outils psychiques subtils et moins subtils.

L'intérêt que les communautés galactiques portaient à la terre était surtout égocentrique. Elles y trouvaient une opportunité d'exercer leur influence de manières nouvelles et puissantes. On pourrait dire qu'à ce point, les batailles intergalactiques étaient dans une impasse. Lorsqu'on se bat sans arrêt, on parvient à une sorte d'équilibre au bout d'un certain temps, une division des zones de pouvoir, pour ainsi dire. On finit par se connaître si bien que l'on sait où l'on peut agir ou non. La situation était dans cette sorte d'impasse et les ennemis galactiques espéraient de nouvelles opportunités sur la terre. Ils pensaient que la terre pourrait leur fournir une scène pour renouveler la bataille et sortir de cette impasse.

C'est en manipulant la conscience des âmes de la terre que les communautés galactiques ont cherché à exercer leur influence sur la terre. Les âmes de la terre étaient particulièrement réceptives à leur influence quand elles sont passées au stade de l'ego. Avant cela, elles étaient immunisées contre toute force extérieure motivée par le pouvoir, parce qu'elles-mêmes n'avaient aucune inclination à exercer le pouvoir. On est immunisé contre l'agression et le pouvoir quand il n'y a en soi rien à quoi ces énergies puissent s'attacher. Les énergies galactiques ne pouvaient donc pas avoir accès à la conscience des âmes de la terre avant que celles-ci ne décident d'explorer elles-mêmes l'énergie du pouvoir.

La transition vers le stade de l'ego rendait les âmes de la terre vulnérables car, hormis leur intention d'explorer la conscience de l'ego, elles étaient encore largement naïves et innocentes. Ce n'était donc pas difficile pour les puissances galactiques d'imposer leurs énergies sur la conscience des âmes de la terre. Elles opéraient par le biais d'une manipulation de la conscience ou de contrôle mental. Leurs technologies étaient très sophistiquées. Ils possédaient surtout des outils psychiques, semblables au lavage de cerveau, agissant au moyen de suggestions hypnotiques subconscientes. Ils opéraient à des niveaux astraux et psychiques mais sont allés jusqu'à influencer les humains au niveau matériel/physique du corps. Ils ont influencé le développement du cerveau humain , en réduisant l'étendue des expériences disponible aux êtres humains. Pour l'essentiel, ils ont stimulé les schémas de pensée et d'émotion relatifs à la peur. Celle-ci était déjà présente dans la conscience des âmes de la terre, comme résultat de la douleur et de la nostalgie que toute âme jeune porte en elle. Les puissances galactiques ont pris cette peur existante comme point de départ pour exacerber les énergies de peur et d'asservissement dans l'esprit et les émotions des âmes de la terre. Cela leur a permis de contrôler la conscience humaine.

Par la suite, les guerriers galactiques ont essayé de lutter contre leurs anciens ennemis au travers de l'être humain. Le combat pour le pouvoir sur l'humanité était un combat entre de vieux ennemis galactiques qui ont utilisé les êtres humains comme hommes de paille.

Le sentiment tendre d'individualité et d'autonomie de l'âme de la terre a été coupé à sa racine par cette violente intervention, cette guerre pour le coeur de l'humanité. Malgré cela, les intervenants galactiques n'ont pas vraiment pu leur enlever leur liberté. Quelle que soit la lourdeur de l'influence extra-terrestre, l'essence divine en chaque âme-conscience individuelle est restée indestructible. L'âme ne peut être détruite, même si sa nature libre et divine peut se voiler pendant longtemps. C'est en rapport avec le fait que le pouvoir n'est pas réel, en définitive. Le pouvoir parvient à ses fins par le biais des illusions de la peur et de l'ignorance. Il peut seulement voiler et cacher les choses ; il ne peut vraiment ni créer ni détruire quelque chose.

De plus, cette offensive menée contre les âmes de la terre n'a pas apporté que de l'obscurité à la terre. A son insu, elle allait initier un changement profond dans la conscience des guerriers galactiques, un pas vers leur prochain stade de conscience : l'illumination ou « seconde innocence ».

Les racines galactiques des âmes des artisans de Lumière

Comment la notion d'âmes des artisans de Lumière est-elle reliée à cette histoire ? Avant de venir s'incarner sur la terre dans des corps humains, les âmes d'artisans de Lumière ont longtemps vécu sur plusieurs systèmes stellaires. En termes de développement de la conscience en trois stades, ils y ont passé une grande partie de leur maturité. C'est à ce stade qu'ils ont exploré la conscience de l'ego et toutes les modalités du pouvoir qui lui sont relatives. C'est là qu' ils ont exploré l'obscurité et qu' ils ont grandement abusé de leur pouvoir.

A ce stade galactique, les artisans de Lumière ont été cocréateurs de l'être humain tel qu'il s'est développé. Tout comme les autres forces galactiques, ils avaient l'intention d'utiliser l'homme comme une marionnette pour gagner la domination sur d'autres parties de l'univers. C'est difficile d'expliquer les techniques que les puissances galactiques utilisaient dans leurs batailles car il n'y a rien de semblable dans votre monde, du moins pas au degré où ils les avaient perfectionnées. Pour l'essentiel, la technologie de la guerre galactique était basée sur une science non-matérialiste de l'énergie. Ils connaissaient le pouvoir de la psyché et ils savaient que la conscience crée la réalité physique. Leur métaphysique était plus adéquate que les concepts matérialistes prônés par votre science. Parce que votre science officielle conçoit la conscience comme le résultat de processus matériels au lieu de l'inverse, elle ne peut pénétrer les puissances créatrices et causales de l'esprit.

A l'âge de Cro-Magnon, les âmes d'artisans de Lumière ont interféré avec le développement naturel de l'homme au niveau génétique. On peut considérer cette interférence génétique comme un processus de manipulation réducteur. Ils ont implanté dans le cerveau et la conscience de l'homme des formes-pensées particulières qui ont affecté le plan physique, cellulaire, de l'organisme. L'effet de ces empreintes mentales a été qu'un élément robotique, mécanique, a été installé dans le cerveau humain et que cela a enlevé une part de la force naturelle et de la conscience de soi de l'être humain. Il y avait un implant artificiel qui faisait de l'homme un instrument pour servir les objectifs stratégiques extra-terrestres.

En interférant de cette manière dans le développement de la vie sur la terre, les âmes d'artisans de Lumière ont enfreint le cours naturel des choses. Elles n'ont pas respecté l'intégrité des âmes de la terre qui animaient l'espèce humaine en évolution. En quelque sorte, elles leur ont dérobé leur libre-arbitre fraîchement acquis.

Dans un sens, personne ne peut dérober à une âme son libre-arbitre. Toutefois, en termes pratiques, à cause de la supériorité extra-terrestre à tous les niveaux, les âmes de la terre ont perdu le sens de leur autodétermination jusqu'à un degré important. Les artisans de Lumière considéraient les humains comme des outils, des choses essentiellement, qui les aidaient à réaliser leurs objectifs. A ce stade, ils n'étaient pas prêts à respecter la vie et lui accorder de la valeur en soi. Ils ne reconnaissaient pas en l'autre (leurs ennemis ou leurs esclaves) une âme vivante comme la leur.

En fait, cela n'a pas de sens de porter un jugement à leur encontre, puisque tout cela fait partie d'un développement de la conscience important et profond. Au niveau le plus intime, il n'y a pas de culpabilité, seulement un libre choix. Il n'y a ni victimes, ni offenseurs ; finalement, il n'y a que l'expérience.

Vous, les âmes d'artisans de Lumière qui avez autrefois employé ces moyens obscurs de domination, vous êtes par la suite jugées très sévèrement pour vos actes. Maintenant encore, vous avez en vous un profond sentiment de culpabilité, dont vous êtes en partie conscientes sous la forme de ce sentiment de ne pas être à la hauteur dans tout ce que vous faites. Ce sentiment provient d'un malentendu.

Il est important de comprendre qu' « artisan de Lumière » n'est pas simplement quelque chose que vous êtes ou n'êtes pas. C'est quelque chose que vous devenez, quand vous passez par le voyage de l'expérience : l'expérience de la lumière et de l'obscurité. Etre la lumière et l'obscurité. S'il fallait vous donner un nom, ce serait celui d'âmes christifiées, au lieu de celui d'artisans de Lumière.

Avez-vous déjà eu l'expérience d'avoir fait une grave erreur et que finalement cela a changé les choses de manière positive et inattendue ? Quelque chose de semblable a résulté de l'interférence galactique avec la terre et l'humanité. Au cours de ce processus d'imprégnation des âmes de la terre par leurs énergies, les puissances galactiques ont en réalité créé un énorme creuset d'influences sur la terre. On pourrait dire que les éléments belligérants qui se trouvaient chez les âmes galactiques ont été implantés dans la race humaine, forçant ainsi l'être humain à trouver un moyen d'unir ces éléments ou de les amener à une coexistence pacifique. Bien que cela ait compliqué le voyage des âmes de la terre, au final, cela allait créer la meilleure opportunité pour une avancée positive, une voie de sortie hors de la situation d'impasse que les conflits galactiques avaient atteinte.

Souvenez-vous, toutes choses sont interconnectées. Il existe un niveau où les âmes de la terre et les âmes galactiques étaient et sont encore mues par la même intention. C'est le niveau angélique. Toute âme fait partie d'un ange en son noyau le plus intime. (Voir le chapitre sur « le temps, la multidimensionnalité et votre Soi de Lumière). Au niveau angélique, les guerriers galactiques autant que les âmes de la terre ont consenti à prendre part au drame cosmique que nous venons de décrire.

Cette interférence galactique a non seulement « aidé » la terre à devenir le creuset qu'elle était censée devenir, mais elle a marqué le début d'un nouveau type de conscience chez les guerriers galactiques. De façon imprévisible, elle a marqué pour eux la fin du stade de l'ego, la fin de la maturité et le début de quelque chose de nouveau.

La fin du stade de l'ego pour les artisans de Lumière

Les guerres intergalactiques étaient dans une impasse avant que la terre n'entre en jeu. Lorsque la bataille s'est renouvelée sur la terre, elle s'est réellement transférée à la terre. Avec ce transfert, quelque chose a commencé à changer dans la conscience galactique. Le temps des guerres galactiques était fini.

Bien qu'elles soient restées activement concernées par l'humanité et la terre, les âmes galactiques se sont lentement retirées dans un rôle d'observatrices. Dans ce rôle, elles ont commencé à prendre conscience d'une sorte de fatigue particulière dans leur être. Elles se sentaient vides. Alors que les combats et les batailles se poursuivaient, celles-ci ne les fascinaient plus autant qu'autrefois. Elles ont commencé à se poser des questions philosophiques telles que : Quel est le sens de ma vie ? Pourquoi je me bats tout le temps ? Le pouvoir me rend-il vraiment heureuse ? En se posant ces questions, leur lassitude de la guerre se renforçait.

Les guerriers galactiques atteignaient graduellement la fin de leur stade de l'ego. A leur insu, ils avaient transféré l'énergie de l'ego et de la lutte pour le pouvoir à la terre, lieu énergétiquement ouvert à cette énergie. A cette époque, les âmes humaines commençaient juste à explorer le stade de conscience de l'ego.

Dans la conscience des guerriers galactiques, un certain espace s'est créé : un espace pour le doute, la réflexion. Ils sont entrés dans une phase de transformation, que nous décrirons en distinguant les étapes suivantes :

1)Etre insatisfait de ce qu'une conscience fondée sur l'ego peut offrir, aspirer à « autre chose » : Le début de la fin.

2)Prendre conscience de ses attaches à une conscience fondée sur l'ego, reconnaître et se libérer des émotions et des pensées qui les accompagnent : Le milieu de la fin.

3)Laisser mourir en soi les vieilles énergies fondées sur l'ego, se débarrasser du cocon, devenir son nouveau soi : La fin de la fin.

4)L'éveil d'une conscience fondée sur le coeur, motivée par l'amour et la liberté ; aider les autres à faire la transition.

Ces quatre étapes marquent la transition d' une conscience fondée sur l'ego à celle qui est fondée sur le coeur.

Souvenez-vous bien que la terre et l'humanité ainsi que les royaumes galactiques traversent cette phase, mais pas en même temps.

La planète terre entre maintenant dans la troisième étape. Nombre d'entre vous, les artisans de Lumière, sont aussi à cette troisième étape, en phase avec le processus intérieur de la terre. Certains se battent encore avec la seconde étape, et quelques-uns sont déjà parvenus à la quatrième et goûtent les délices de la joie véritable et de l'inspiration.

De grandes parts de l'humanité, toutefois, ne désirent pas du tout se libérer de la conscience fondée sur l'ego. Elles ne sont pas encore entrées dans la première étape de la phase de transition. Ce n'est pas quelque chose à juger, à critiquer ou plaindre. Voyez plutôt cela comme un processus naturel tel que la croissance d'une plante. Vous ne jugez pas une fleur pour être en bouton au lieu d'être en pleine floraison. Essayez de voir cela sous cet angle. Porter des jugements moraux sur les effets destructeurs de la conscience fondée sur l'ego dans votre monde provient d'un manque de compréhension des dynamismes spirituels. De plus, cela affaiblit vos forces, puisque la colère et la frustration que vous ressentez parfois en regardant les nouvelles ou en lisant vos journaux ne peuvent pas être transformées en quelque chose de constructif. Cela ne fait que vous épuiser et abaisser votre taux vibratoire. Essayez de voir les choses avec un peu de recul, en ayant confiance. Essayez de ressentir intuitivement les courants souterrains de la conscience collective, ce que vous ne lisez ni n'entendez dans les medias.

Cela n'a aucun sens d'essayer de changer des âmes encore prisonnières de la réalité de la conscience fondée sur l'ego. Elles ne veulent pas de votre aide, puisqu'elles ne sont pas encore ouvertes aux énergies fondées sur le coeur que vous, les artisans de Lumière, souhaitez partager avec elles. Même si à vos yeux, elles semblent avoir besoin d'aide, aussi longtemps qu'elles n'en veulent pas, c'est qu'elles n'en ont pas besoin. C'est aussi simple.

Les artisans de Lumière sont très enclins à donner et à aider, mais ils y perdent souvent leur capacité de discernement. Cela provoque un gaspillage d'énergie et peut résulter pour eux en doute de soi et en déception. S'il vous plaît, utilisez ici votre capacité de discernement, car le désir d'aider peut tragiquement devenir un piège pour les artisans de Lumière et les empêcher d'achever réellement la troisième étape de la transition. (La notion d'aide est explicitée plus loin et dans le message « Pièges sur la voie du guérisseur », 2ème partie).

Nous allons maintenant conclure notre description des artisans de Lumière à la fin de leur stade de l'ego. Comme nous l'avons vu, en ce temps-là vous, parmi d'autres empires galactiques, avez interféré avec l'humanité alors que l'être humain moderne prenait forme. A mesure que vous avez commencé à jouer un rôle d'observateurs, vous vous êtes lassés de combattre.

Le pouvoir que vous aviez si longtemps cherché avait eu pour résultat un type de domination qui anéantissait les qualités uniques et individuelles de ce que vous dominiez. Ainsi, rien de nouveau ne pouvait entrer dans votre réalité. Vous tuiez tout ce qui était « autre ». Ce mode de fonctionnement avait rendu votre réalité statique et prévisible au bout d'un certain temps. Lorsque vous avez pris conscience de la vacuité du combat pour le pouvoir, votre conscience s'est ouverte à de nouvelles possibilités. Une aspiration est née pour autre chose.

Vous aviez achevé la première étape de la transition vers une conscience fondée sur le coeur. Les énergies de l'ego, qui avaient régné librement pendant des éons, s'étaient calmées et libéraient un espace pour autre chose. Dans votre coeur, une nouvelle énergie s'était éveillée, comme une tendre fleur. Une voix subtile et calme commençait à vous parler de votre foyer, un lieu que vous aviez connu autrefois mais dont vous aviez perdu la trace en chemin. Vous ressentiez de la nostalgie.

Tout comme les âmes de la terre, vous aviez fait l'expérience autrefois de l'état océanique d'unité d'où toute âme est originaire. Graduellement, vous aviez évolué à partir de cet océan en unités individuelles de conscience. « Ces petites âmes » que vous étiez alors avaient un grand appétit d'exploration, tout en gardant en elles le souvenir douloureux d'un paradis qu'elles avaient dû laisser derrière elles.

Plus tard, lorsque vous êtes passées au stade de la conscience de l'ego, cette douleur était encore présente en vous. Pour l'essentiel, ce que vous avez essayé de faire a été de remplir cette place vide avec le pouvoir. Vous avez cherché à vous combler en jouant le jeu du combat et de la conquête.

Le pouvoir est l'énergie qui s'oppose le plus à l'unité. En exerçant le pouvoir, vous vous isolez de l'autre. En luttant pour le pouvoir, vous vous éloignez encore plus de votre foyer : la conscience de l'unité. Le fait que le pouvoir vous éloigne de votre foyer au lieu de vous en rapprocher vous était caché pendant longtemps, puisque le pouvoir est fortement entremêlé d'illusion. Le pouvoir peut facilement cacher son vrai visage pour une âme naïve et inexpérimentée. Il crée l'illusion de l'abondance, de la plénitude, de la reconnaissance et même de l'amour. Le stade de l'ego est une exploration sans restriction de l'étendue du pouvoir : gagner, perdre, lutter, dominer, manipuler, être l'offenseur et la victime.

Au niveau intérieur, l'âme est déchirée à ce stade. Le stade de l'ego provoque une attaque contre l'intégrité de l'âme. Par intégrité, nous voulons dire l'unité naturelle et l'intégralité de l'âme. En passant au stade de l'ego, l'âme entre dans un état de schizophrénie. Elle perd son innocence. D'un côté, elle se bat et conquiert ; de l'autre, elle réalise que c'est mal d'endommager et de détruire d'autres êtres vivants. Ce n'est pas mal selon une loi objective ou un juge. Mais l'âme réalise subconsciemment qu'elle fait quelque chose qui s'oppose à sa nature divine. C'est dans la nature de son essence divine de créer et de donner la vie. Lorsque l'âme fonctionne sur un désir de pouvoir personnel, au fond d'elle naît un sentiment de culpabilité. Là encore, ce n'est pas un verdict extérieur qui proclame qu'elle est coupable. C'est l'âme qui réalise qu'elle perd son innocence et sa pureté. Tandis que l'âme poursuit sa quête de pouvoir sur le plan extérieur, un sentiment croissant d'indignité la dévore de l'intérieur.

Le stade de la conscience fondée sur l'ego est un stade naturel dans le voyage de l'âme. En fait, il concerne la pleine exploration d'un aspect de l'être de l'âme : la volonté. Votre volonté constitue le pont entre le monde intérieur et l'extérieur. La volonté est cette part de vous qui focalise l'énergie de votre âme dans le monde matériel. La volonté peut être inspirée par le désir du pouvoir ou par celui de l'unité. Cela dépend de l'état de votre conscience intérieure. Lorsqu'une âme atteint la fin du stade de l'ego, la volonté devient de plus en plus une extension du coeur. L'ego ou la volonté personnelle ne sont pas détruits, mais s'écoulent en accord avec la sagesse du coeur et son inspiration. A ce point, l'ego accepte joyeusement le coeur comme guide spirituel. L'intégralité naturelle de l'âme est restaurée.

Quand vous, les âmes d'artisans de Lumière, êtes arrivées à la deuxième étape de cette transition, vous avez ressenti le désir sincère de rectifier ce que vous aviez fait de mal sur la terre. Vous avez réalisé que vous aviez maltraité les êtres humains vivant sur la terre et que vous aviez empêché la libre expression et le développement des âmes de la terre. Vous avez réalisé que vous aviez violé la vie en essayant de la manipuler et de la contrôler selon vos besoins. Vous avez voulu libérer les êtres humains des chaînes de la peur et des restrictions qui avaient apporté beaucoup d'obscurité dans leurs vies, et vous avez eu le sentiment que vous pourriez accomplir le plus à cet égard en vous incarnant vous-mêmes dans des corps humains. Vous vous êtes donc incarnées dans des corps humains, dont vous aviez vous-mêmes participé à la création de la génétique, pour transformer de l'intérieur vos créations. Les âmes qui sont venues sur la terre avec cette mission avaient l'intention de répandre la Lumière dans les créations qu'elles avaient manipulées.

C'est à cause de cela qu'on les appelle « artisans de Lumière ». Vous avez pris la décision d'agir ainsi et de vous embarquer dans toute une série de vies terrestres, sous l'impulsion d'un sentiment nouveau de responsabilité ainsi que du désir sincère de prendre sur vous ce fardeau karmique, de façon à être pleinement capables de vous libérer du passé.


© Pamela Kribbe
www.jeshua.net/fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
Valkyrie
Admin
Admin
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 38
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Pamela Kribbe   Sam 26 Jan - 10:23

L'artisan de Lumière III



L'incarnation des artisans de Lumière sur la terre

Lorsque vous vous êtes incarnés sur la terre, vous veniez de commencer la transition d'une conscience fondée sur l'ego à une conscience fondée sur le coeur. Nous avons vu que cette transition s'effectuait en quatre étapes. Vous avez franchi la première en prenant conscience de votre désir d'« autre chose », qui soit différent de la lutte pour le pouvoir qui occupait vos vies auparavant.

Cette lutte avait donné un but et un sens à vos vies pour une période substantielle. Votre fascination pour le pouvoir vous a conduit à utiliser l'être humain comme marionnette dans vos batailles galactiques. Tous les empires galactiques y ont pris part. Mais quand les énergies guerrières ont été transposées à la terre avec l'homme pour champ de bataille, vous êtes devenus davantage des observateurs et vous êtes retirés des batailles effectives. Vous avez observé ce qui se passait sur la terre. Vous avez vu l'être humain se développer en quelque chose, un état d'être que vous aviez atteint longtemps auparavant. Vous étiez devenus des guerriers sophistiqués, qui utilisaient des méthodes raffinées de manipulation psychique et guerrière. L'homme devait devenir votre semblable, doté de vos implants génétiques.

Ces implants génétiques généraient un niveau élevé de développement mental dans l'être humain. L'instinct naturel et le sentiment étaient plus ou moins supprimés en faveur de la pensée et du raisonnement.

Nous avons mentionné que les influences galactiques causaient un niveau élevé de peur chez l'être humain en développement. En fait, cet élément de peur était étroitement lié à la prépondérance de la pensée. Dans une situation équilibrée, la peur est surmontée ou relativisée par vos talents intuitifs et votre capacité à ressentir ce qu'il est juste ou approprié de faire. Toutefois, lorsque la faculté de penser prend le dessus, la peur a tendance à se renforcer, puisque la pensée repose sur un processus mécanique logique qui ne permet pas à l'intuition ou au sentiment d'entrer en jeu. Quand la faculté mentale est alimentée par des émotions de peur, elle a tendance à devenir folle et à produire des idées illusoires, des idées de tout contrôler. Les régimes dictatoriaux sont un exemple de cette faculté mentale qui devient folle.

La réponse à la peur n'est jamais de penser plus. Elle est de penser moins et d'avoir confiance dans le cours de la vie. Elle est de retomber dans l'état de grâce qui est votre droit de naissance. Elle est de lâcher-prise au lieu de s'accrocher.

Quand le stade de la loi de l'ego a pris fin pour les âmes d'artisans de Lumière, celles-ci sont entrées dans une nouvelle manière d'être. Intuitivement, vous étiez ouverts à l'énergie du coeur. En fait, vous recherchiez une sorte de créativité qui transcende le simple jeu du pouvoir. Vous aviez le sentiment que la lutte pour le pouvoir était destructrice et vous ne pouviez rien créer de neuf, puisqu'elle tuait et phagocytait tout ce qui était « autre ».

En essayant de contrôler et de dominer la vie, en vous ou hors de vous, en fait vous avez tenté de rendre la réalité statique et prévisible. En fin de compte, le pouvoir est incroyablement ennuyeux.

Lorsque vous avez pris conscience de cela, vous avez réalisé que votre vrai désir n'était pas d'avoir le pouvoir, mais d'être vraiment créatifs. Etre vraiment créatifs, c'est être au contact de votre divinité.

Puisque vous êtes des êtres divins, peu importe ce que vous faites ou ne faites pas, vous créez toujours une sorte de réalité. La créativité est votre vraie nature. Au stade de l'ego, vous avez exploré la possibilité de nier votre vraie nature. C'est bien un acte créatif, à un certain niveau, de façon déformée. Toutefois, être vraiment créatifs, c'est créer selon la vie et non selon la mort.

Lorsque vous avez réalisé cela, la mémoire de votre foyer s'est réveillée. Le vague souvenir d'un état de pure unité béatifique est revenu à votre conscience et vous avez su que la clé de votre bonheur était là. Mais vous vous sentiez désemparés et ignorants, car vous ne saviez pas comment procéder. Vous saviez que l'ego ne détenait pas la réponse mais vous n'étiez pas encore entrés dans une conscience fondée sur le coeur.

En même temps, grandissait en vous un sentiment de remords et de culpabilité à propos de ce que vous aviez fait subir aux êtres humains sur la terre.

Spécialement sur la terre, il y avait de splendides opportunités pour que la conscience puisse s'exprimer de nombreuses façons variées. La terre avait été faite pour unifier des énergies différentes, pour être un creuset dans lequel des énergies variées et même opposées pouvaient trouver un moyen de coexister en harmonie. Le terrain de jeu énergétique de la terre avait été créé pour abriter un ensemble d'énergies très hétérogène.

La différence entre la vie sur la terre et celle d'autres lieux de l'univers, sur un plan physique ou astral, est l'énorme variété d'énergies présentes sur la terre. De plus, cette variété n'est pas seulement présente comme un vaste étalage de formes de vie et d'espèces, elle est aussi présente en un seul être, l'humain. Celui-ci est capable de contenir un éventail d'énergies bien plus large que tout autre. Vous avez en vous l'énergie du saint et du meurtrier, de l'enfant, de l'adulte et du vieillard, l'énergie de l'homme et de la femme, l'énergie de l'actif et du passif, l'énergie du rationnel et de l'émotionnel, l'énergie de l'eau, de l'air, du feu et de la terre, etc. Pour vous, êtres humains, cela peut sembler ordinaire ou naturel, mais pour le reste de l'univers, c'est un véritable exploit. C'est un véritable exploit d'être humain, sans avoir rien fait de spécial.

Mais la qualité la plus unique de l'être humain est sa capacité à marier des énergies qui semblaient incompatibles auparavant. L'homme a été conçu non seulement pour contenir toutes ces énergies différentes, mais aussi pour être un médiateur, un bâtisseur de ponts entre elles.

La raison pour laquelle l'Esprit, Dieu ou Tout-ce-qui-est en est venu à ce concept de l'être humain, est que l'univers était coincé dans une situation de stase. La conscience, en explorant la vie hors de l'unité, avait tendance à essayer des formes de vie différentes, sur des plans et des lieux différents de l'univers. Lorsqu'une âme avait fait l'expérience de tout ce qu'était une forme de vie particulière, elle la quittait (dans le sens de ne plus y être incarnée) et continuait dans d'autres formes de vie répondant à des besoins particuliers. Il n'y avait aucun besoin de transformer l'énergie en vivant dans une forme de vie particulière. Lorsque vous vouliez un changement, vous passiez à un autre corps. Ce n'est pas parce que les âmes étaient paresseuses ou frivoles. La plupart des corps, variant en densité du physique à l'astral, offraient des champs d'expérience limitée et par conséquent, des opportunités limitées de croissance et de transformation en étant dans ce corps. Celui-ci ne pouvait pas contenir de nombreuses énergies différentes. Par exemple, si vous viviez sur une planète d'eau, où vous étiez incarnés dans un corps d'eau, celui-ci vous permettait de faire l'expérience de la nature de l'eau de toutes sortes de manières. Le « ressenti » d'être liquide, non-fixe, coulant, mouvant, est en vérité merveilleux. Mais lorsque vous vouliez faire l'expérience d'être fixe et immuable, vous aviez besoin de quitter ce corps et de vivre dans une montagne pendant quelque temps. De même, lorsque vous viviez sous la forme d'êtres galactiques en quête du pouvoir, vous ne pouviez pas réellement changer votre conscience dans ce corps. La conséquence de ce champ d'expérience limité ou spécialisé dans un corps a été que ce monde de formes vivantes s'est retrouvé bloqué. Il ne pouvait pas grandir ou s'étendre et s'est donc retrouvé enfermé dans une sorte d'état de stase.

Le pouvoir spécifique de l'être humain est celui de contenir un vaste éventail d'énergies et de les amener à un état d'équilibre créatif, non-statique. En réalité, ce pouvoir est égal à la capacité de transformer l'obscurité en lumière, c'est à dire le pouvoir de l'alchimie spirituelle. Ce qui amène les énergies opposées à un stade d'harmonie dynamique est l'énergie christifiée, l'énergie qui maintient l'unité face à la dualité. C'est cette même énergie qui transforme l'obscurité en l'acceptant et en permettant ainsi à la peur de se transformer en joie. L'énergie christifiée est la troisième énergie qui unit en acceptant. Sa force alchimique réside dans sa qualité d'être tout-englobante, tout-acceptante et sans peur.

Vous, êtres humains, êtes les seuls à avoir cette capacité d'alchimie spirituelle. Ni les plantes, ni les animaux, ni les anges, ni les « seigneurs des ténèbres » n'ont ce pouvoir.

Toutes les âmes peuvent faire l'expérience de ce qu'est la lumière, de ce qu'est l'obscurité, de ce que sont toutes les sortes d'êtres qui vivent dans l'univers, mais elles ne peuvent faire l'expérience de transformer l'obscurité en lumière tout en restant dans leur forme de vie actuelle. Elles ne peuvent imaginer ce qu'est changer à des niveaux intérieurs de façon à créer une réalité physique et spirituelle différente au fur et à mesure.

Les âmes qui sont incarnées dans des formes autres qu'humaines créent aussi leur réalité et ont un libre-arbitre, mais elles ont moins de possibilités de couvrir des états de conscience très différents et même opposés en restant dans le même corps, dans la même forme. Vous, humains, êtes des bâtisseurs de ponts, des alchimistes spirituels, et c'est ce qui rend la terre et l'être humain uniques.

Retournons maintenant à notre conte des âmes d'artisans de Lumière qui se tourmentaient et regrettaient leur interférence avec l'être humain. Ils ont réalisé que sur la terre un jeu tout nouveau prenait place, un jeu plein de promesses, qu'ils s'étaient efforcés d'étouffer à leur profit. Ils en ressentaient de la peine. Ils se rendaient compte aussi qu'ils avaient bloqué leur voyage vers la lumière et la vraie joie par leurs actes égoïstes.

Aussi, lorsque vous vous êtes réveillés du sommeil de votre ego, vous avez vu que la terre était un si bel endroit, une planète verte grouillante de vie. Cela remuait en vous de vieux souvenirs. Vous étiez présents au tout début de la vie sur la terre. Elle n'avait pas encore perdu son innocence. En ces temps lointains d'avant votre chute dans la conscience guerrière, vous preniez part au paradis sur la terre, en qualité d'êtres angéliques qui nourrissaient la vie et en prenaient soin. Vous étiez des anges dans le jardin d'Eden. Même si par la suite, vous avez manifesté votre côté sombre, en tant que guerriers galactiques, vous avez aussi manifesté sur la terre un aspect de vous-mêmes pur et lumineux en ces temps anciens où vous prépariez la terre pour la venue des âmes de la terre. Vous avez contribué à l'épanouissement de la planète verte et quelque part, vous saviez cela quand vous êtes sortis de votre stade de conscience de guerriers. Vous saviez que vous aviez détruit ce que vous aviez nourri et aidé à créer.

Quand vous avez réalisé les promesses et la beauté de la terre, vous avez ressenti le désir intérieur d'y aller et de restaurer ce qui avait été endommagé. Vous vous êtes incarnés dans des corps humains avec l'intention d'apporter la lumière et de créer des valeurs fondées sur le coeur dans un environnement essentiellement dominé par des valeurs égoïstes. Nous allons développer un peu ce sujet d'apporter la lumière, car il y en vous à ce propos quelque chose qui prête souvent à confusion et à malentendus.

Lorsque vous, artisans de Lumière, vous êtes incarnés sur la terre, vous avez en fait initié un processus de transformation où vous alliez achever votre transition d'une conscience fondée sur l'ego à une conscience fondée sur le coeur. Vous étiez en bonne voie d'un lâcher-prise complet de la conscience fondée sur l'ego et la vie sur la terre vous procurait l'opportunité de traiter ce qui restait d'énergie fondée sur l'ego.

Vous alliez pouvoir rencontrer les énergies que vous souhaitiez clarifier dans l'être même que vous aviez manipulé et dans lequel vous alliez résider : en l'être humain, en vous-mêmes.

Votre motivation la plus profonde à votre venue sur la terre était de venir à bout de votre obscurité intérieure, et vous étiez d'accord pour rencontrer cette obscurité en vous, en tant qu'êtres humains. Bien que vous pensiez souvent que vous êtes ici pour aider les autres ou pour aider votre mère la terre, la raison la plus fondamentale de votre présence ici est de vous guérir vous-mêmes. Tout le reste est secondaire.

Au niveau le plus profond, votre âme souhaitait assumer sa responsabilité pour l'obscurité qu'elle avait répandue. Toutefois, assumer cette responsabilité est par principe une aventure solitaire qui n'implique pas que vous ayez besoin d'autres personnes à aider ou à soigner. Cela n'implique que vous. Vous allez aider d'autres personnes au cours de ce processus, mais c'est un effet secondaire. Il est important de réaliser les choses dans le bon ordre, car vous avez tendance à trop vous empresser d'aider les autres. Cet enthousiasme à aider les autres devient souvent un piège, car vous mêlez votre énergie à celle de l'autre et très souvent, après cela, vous vous sentez épuisés et déçus. S'il vous plaît, souvenez-vous bien : Donner plus qu'on ne reçoit n'est pas noble ni issu du coeur, c'est simplement une erreur. L'erreur est de penser que vous êtes en partie responsables de la situation ou de l'état d'esprit de quelqu'un d'autre. Ce n'est pas vrai. Chacun est responsable de son bonheur ou de son malheur. Et c'est en vérité une bénédiction, car cela procure à chacun la capacité de créer et par conséquent de changer sa propre réalité.

Vous n'êtes pas ici pour réparer d'autres personnes ni votre mère la terre. Vous êtes ici pour réparer les blessures profondes de votre être. S'il vous plaît, tendez vers cette tâche et tout prendra sa place sans aucun effort de votre part.

Lorsque vous êtes venus sur la terre vous incarner dans des corps humains, vous étiez enclins à combattre les énergies que vous vouliez vaincre. A ce stade, vous étiez dans une situation paradoxale. D'un côté, vous saviez que vous vouliez « autre chose » que le pouvoir et vous vous détestiez pour ce que vous aviez fait avant. Mais vous n'étiez pas libres de ce que vous détestiez en vous. Vous n'étiez pas encore libres de la domination de l'ego. Quand vous êtes venus sur la terre, vous aviez tendance à être agacés par l'obscurité, vous mettre en colère contre elle, et votre réaction était de la combattre. Le paradoxe est que vous vouliez combattre les énergies égoïstes par la lutte, l'énergie même de ce que vous souhaitiez lâcher-prise. Vous n'étiez pas encore conscients des véritables implications d'une conscience fondée sur le coeur. Lorsque vous observez les choses à partir du coeur, il n'existe pas de combat entre le bien et le mal. La réalité du coeur transcende les deux. Le coeur ne s'oppose pas à l'obscurité. La conscience fondée sur le coeur repose sur l'acceptation de toute chose, de tout ce qui est. C'est un type de conscience qui ne retient pas l'idée que le combat résout quelque chose.

Même si vous aspiriez à un mode d'approche de la réalité pacifique et non-combattif, vous n'aviez aucune expérience d'une mise en pratique de cet idéal. Vous étiez vraiment dans une zone intermédiaire, un no man's land avant d'entrer dans un nouveau domaine de conscience.

Vous avez donc commencé à faire toutes sortes d'erreurs, dans le sens de retomber dans des modes d'être dont vous vouliez lâcher-prise. Vous étiez impatients de changer ou convertir les individus ou les groupes qui manifestaient un comportement de type « ego » ou qui prônaient des valeurs basées sur l'ego. Ils vous répondaient d'ailleurs avec agressivité, bien souvent ne comprenant même pas ce que vous essayez de leur montrer. Les artisans de Lumière ont été persécutés pendant des siècles comme sorcières, païens ou agitateurs politiques. Ils semblaient être inspirés par des idéaux pour lesquels le monde n'était pas prêt. Ils semblaient différents et ne s'adaptaient pas. Il était typique qu'ils rencontrent beaucoup de résistance.

Ce qui arriva, c'est que vous êtes passés à un rôle de victimes après avoir joué celui d'offenseurs pendant un certain temps dans les royaumes galactiques. Votre « colère spirituelle » provoquait des réponses furieuses de votre environnement et vous êtes devenus des victimes, vous avez vécu l'humiliation, la profonde douleur et la perte d'autonomie. Le trauma d'être rejetés, et/ou exclus de façon répétée dans plusieurs vies a laissé en vous de profondes cicatrices. Vous en êtes arrivés à vous sentir démunis et indésirables. Nombre d'entre vous dans cette vie se sentent fatigués et nostalgiques d'un monde aimant et plein de sens.

Il es très important que vous réalisiez que ce rôle de victime est juste cela : un rôle que vous jouez. C'est une interprétation possible des faits, mais elle est étroite et déformée. Vous n'êtes pas la victime ni l'offenseur. Vous êtes la conscience de l'âme qui a créé ces rôles pour que vous y jouiez un temps.

Vous n'êtes pas vraiment la victime d'un monde matérialiste et égoïste.

En fait, les affrontements que vous avez eus avec des énergies agressives, non-coopérantes dans nombre de vos vies vous ont simplement fait miroir de vos liens avec la conscience fondée sur l'ego, de votre dépendance à son égard. Si vous recherchez un résultat au moyen du combat, vous allez recevoir en retour l'énergie du combat. C'est, c'était, votre énergie qui revient vers vous ! Et c'est la seule signification du karma.

La tendance à combattre le mal est basée sur la croyance que le mal est au-dehors de vous et qu'il doit être banni de la réalité. L'invitation spirituelle qui vous a été faite à vous, artisans de Lumière, au cours de toutes ces incarnations a toujours été de reconnaître et d'accepter votre côté obscur et de comprendre son rôle et son but.

L'invitation la plus profonde est celle de vous pardonner à vous-mêmes et de retrouver votre innocence. Vous êtes innocents et l'avez toujours été. Comprenez-vous réellement cela ? Si oui, vous ne voudrez plus changer le monde ni combattre l'injustice. Vous voudrez jouer, vous amuser et apprécier chaque instant de votre vie et simplement être qui vous êtes et partager cela avec les autres.

Quand vous, les artisans de Lumière, relâchez l'idée que vous devez vous battre pour quelque chose ou quelqu'un, vous ne vous heurterez plus à l'opposition du « monde extérieur », de la société ou des gens en général, parce que vous êtes différents. Vous ne voudrez rien changer et par conséquent, vous ne rencontrerez pas de résistance. Vous saurez que vous êtes les bienvenus, que votre contribution à cette réalité est précieuse et que les autres vous apprécient.

Quand vous vous serez complètement libérés de la conscience fondée sur l'ego, vous saurez que vous ne subirez plus de persécutions ni de menaces extérieures. Vous serez allés au-delà des rôles de victime et de persécuteur ; votre voyage sera complet. Vous vous serez déchargés de vos fardeaux cosmiques et vous serez tout à fait libres de créer ce que vous voulez.

Vous êtes sur le point de donner naissance à une nouvelle conscience. C'est un type de conscience qui s'est complètement libérée du besoin de contrôler ou de posséder quoi que ce soit. Elle est libre de la peur. C'est la conscience du Christ.

Quand je, Jeshua, vivais sur la terre, je voulais vous dire que la spiritualité n'a rien à voir avec un combat entre la Lumière et les ténèbres. Il s'agit de trouver un niveau de conscience qui va au-delà du bien et du mal, un lieu duquel vous pouvez comprendre et accepter toute chose. « Le royaume de Dieu est en vous ». Tout ce dont vous avez besoin est en vous. La paix, la joie et la tranquillité sont vôtres quand vous réalisez vraiment qui vous êtes : un être divin dans une expression physique.

C'est seulement quand vous réalisez que vous êtes ici pour vous transformer et vous guérir que les choses commencent réellement à changer pour vous, et en effet secondaire, pour ceux qui vous entourent. Le monde est ce qu'il est et ce que vous pouvez faire de mieux pour lui est simplement de l'aimer pour ce qu'il est. Aimer et voir la beauté de chaque chose qui traverse ce plan de réalité.

Nombre d'entre vous sont sensibles à mon énergie, l'énergie de Jeshua ou de Jésus. C'est parce que je suis membre de votre famille. J'étais simplement un artisan de Lumière déchargé de ses attaches karmiques, un artisan de Lumière qui avait un degré élevé de compréhension de soi. Vous êtes touchés par mon énergie car vous savez que c'est l'énergie vers laquelle vous allez. L'énergie de Christ est celle de votre soi futur.



© Pamela Kribbe
www.jeshua.net/fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation101.forumcanada.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pamela Kribbe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pamela Kribbe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pamela anderson nue a l'anniversaire de hugh hefner +18 ans
» Pamela Greenwood / Fatale (rapatriement// fiche reconstruite fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révélations :: Spiritualité :: Channeling-
Sauter vers: